Le bonheur Commingeois

  • Le bonheur Commingeois
    Le bonheur Commingeois
Publié le , mis à jour

Championnat de Frabce séries territoriales - Dimanche, trois clubs du Comminges Mazères, l’Isle-en-dodon et Boulogne-sur-Gesse rêvent d’une finale.

En Comminges, terre ovale, les deux clubs phares de la région Saint-Gaudens et Montréjeau ont perdu de leur superbe. Si ces deux bastions sont à la recherche d’un second souffle, ce n’est pas vraiment le cas pour le rugby d’en bas, celui des petits patelins, du monde territorial. où dimanche, trois clubs commingeois Mazères-Cassagne (Promotion Honneur), l’Isle-en-Dodon (Première Série) et Boulogne-sur-Gesse (Quatrième Série) vont tenter de valider leur billet pour la finale nationale. « Trois clubs d’une même région à ce niveau de compétition, c’est tout simplement remarquable, déclare Jacques Rezungles, le président de la commission des épreuves régionales. Dans ce coin du département, les clubs travaillent. Dirigeants, encadrement, bénévoles ne ménagent vraiment pas leurs efforts. Il faut également souligner l’excellent parcours de la formation des Portes-du- Comminges, regroupant les clubs de Mazères-Cazères et le Fousseret, qui a disputé et perdu de justesse la finale des Phliponeau. Dimanche, au sein du comité, nous souhaitons de tout cœur que ces trois clubs se hissent en finale. »

La première de leur histoire

À Ger, Mazères-Cassagne en découdra face aux Landais de Habas. À Nérac, l’Isle-en-Dodon, le champion de Midi-Pyrénées va se mesurer aux Girondins de Cestas. À Mezin, Boulogne-sur-Gesse, bien malheureux lors de la finale régionale (battu aux tirs aux buts par Mazères-d’Ariège) va relever le défi face aux postiers de Bordeaux.

Pour les Lislois et Boulonnais, ces derniers n’avaient jamais atteint ce niveau du dernier carré de l’épreuve. Les Mazériens, voilà vingt-huit ans en arrière, s’étaient retrouvés à ce même stade de l’épreuve en Honneur face aux Bigourdans du Marquisat. Ces derniers s’étaient imposés dans les prolongations. Dimanche, la génération 2016 espère être la première équipe seniors à disputer une finale nationale. « Ça serait tout simplement extraordinaire car, cette saison, nous avons été gâtés. L’équipe réserve a été championne des Pyrénées, les juniors ont disputé la finale du championnat de France Phliponeau, les cadets vont disputer la finale du Grand-Sud à Mende. Dimanche, l’équipe fanion a la possibilité d’écrire une belle page de l’histoire du club », déclare le coprésident, Jérôme Hispa.

Boulogne et l’Isle-en-Dodon vont également tenter de rendre cette saison 2015-2016 inoubliable. Tous trois sont à quatre-vingts minutes d’un immense bonheur. Un bonheur que ne souhaite pas partager Habas, Cestas et les postiers bordelais, bien décidés eux aussi à passer cet obstacle.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?