Présentation des barrages : Le Racing 92

  • Présentation des barrages : Le Racing 92
    Présentation des barrages : Le Racing 92
Publié le

Défaits en finale de la Champions Cup, les Racingmen veulent cette fois aller au bout en Top 14. La première étape de leur chemin vers le Brennus passe par un match à domicile face à Toulouse.

Le parcours :

A la fin de cette saison régulière, le Racing 92, finit quatrième a égalité de points avec Montpellier. Malgré l’arrivée de Dan Carter dans les rangs ciel et blanc, le club des Hauts de Seine s’est fait peur pendant cette saison. Si pour la première journée de championnat, ils sont allés battre Toulon au Stade Mayol (22-27), dès la troisième journée ils ont chuté lourdement face à Agen (30-18). Leur vraie bête noire cette saison a sûrement été Castres. Leurs deux confrontations se sont soldées sur une victoire tarn et garonnaise (34-8 à Pierre-Antoine et 9-13 à Colombes). Face au club héraultais, ils se sont pris leur plus grosse défaite de la saison 60 à 7 mais pour la dernière journée de saison régulière, ils ont fait sensation à domicile face à Montpellier en les battant 40-25. Aujourd’hui, les hommes du duo Travers et Labit se retrouvent en barrages de Top 14 face à Toulouse. Ils joueront ce barrage à domicile.

Les hommes clés :

Le club en compte des hommes clés dans son effectif. A commencer notamment par le Néo-zélandais Cris Masoe tout droit venu de la Rade. Lorsqu'on le voit en jambes sur un terrain, on oublie vite son âge. Dans le secteur défensif c’est un atout important pour le Racing, et plusieurs des pénalités en faveur des ciel et blanc sont grâce à lui. Un autre Néo-zélandais, a fait fureur dans le club des Hauts de Seine cette saison. C’est Dan Carter, double champion du monde. Sa précision au pied et sa vision de jeu à l’ouverture a su apporter au Racing de l’air. Touché au mollet, lors des demi-finale de Coupe d’Europe face au Leicester, il avait quand même pris le risque de jouer la finale. Aujourd’hui Dan Carter, n’a pas foulé les pelouses du Top 14 depuis trois semaines mais semblerait opérationnel pour le barrage face à Toulouse. En cas de blessure, Johan Goosen prendrait le relais. Et quand on voit sa prestation face au MHR on se dit que le Racing a un remplaçant de luxe. Sinon, le Sud-africain jouera au centre.

 

L'atout technique :

Le vrai atout technique de ce club se trouverait certainement dans sa touche. Les statistiques de Luke Charteris dans ce secteur ne trompent d’ailleurs pas. Il a obtenu 29 ballons en touche et a réussi à capter trois ballons sur touches adverses. C’est notamment Carizza qui est très bon dans les airs, avec 55 ballons captés en touche.

Par Jessica Fiscal

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?