Haylett-Petty : "Plus physique que le Super Rugby"

  • Haylett-Petty : "Plus physique que le Super Rugby"
    Haylett-Petty : "Plus physique que le Super Rugby"
Publié le , mis à jour

Dane Haylett-Petty a effectué des débuts remarqués avec les Wallabies contre l’Angleterre. Bien connu du public basque après un passage au club de Biarritz, Haylett-Petty a fait son retour dans le SuperRugby en 2015 avec la Western Force ou, malgre un parcours lpeu flatteur, le joueur a pu se mettre en valeur et attirer l’attention du selectionneur Michael Cheika. Il est revenu sur ses debuts en or et vert.

Comment avez-vous vécu votre première selection ?

J’etais particulierement nerveux dans les heures précédents le match. Puis une fois au stade, les exercices d’échauffement m’ont decontracté et j’ai pu entré dans le match sans appréhension. J’ai vraiment apprécier de jouer aux cotes de joueurs comme Izzy Folau, Kuridrani et Kerevi. Pas trop mal comme ligne de trois-quarts !

 

Cette ligne de trois-quarts a, semble-t-il, cause de sproblemes aux Anglais ?

Je crois que nous avons bien joue quand nous avons pu prendre les exterieurs mais nous avons trop joue par intermittence a cause de notre manqué de discipline et un jeu au pied parfois approximatique. Mais quand nous avons pu  mettre du rythme nous avons trouve des espaces.

 

Il y a eu quelques accrochages dans ce match, est-ce que vous pensez que c’etait delibéré ?

Tout a fait. Les Anglais voulaient nous provoquer et ralentir le jeu en le rendant plus confu alors que nous voulions jouer un rugby expansif. Je crois qu’on les a laissé prendre le dessus trop facilement et sur les decisions a 50-50, nous avons donné trop de penalités qui n'auraient pas du leur etre accordées si nous avions plus dominé. Cela leur a permis de casser notre rythme et de prendre des points de manière réguliere ou de gagner les phases statiques pour ralentir le match.

 

Les Wallabies ont-ils les moyens de renverser le cours de cette serie a Melbourne ?

Oui, car il ne faut pas oublier que nous avons passé seulement une dizaine de jours ensemble, il y avait de nombreux joueurs qui participaient a leur premier rassemblement. Nous sommes tous en train d’assimiler les plans de jeu et le systeme que Michael Cheika et Stephen Larkham veulent mettre en place. Certaines phases de notre match sont tres encourageantes mais il nous faut gagner en continuité et ne pas nous relacher pendant de longues phases du match. Mais ce sont des ajustements que nous pouvons effectués dans la semaine.

 

Avez-vous trouve une grande difference de rythme entre le niveau du rugby international et le SuperRugby ?

Sur ce match, j’ai trouvé que ca allait moins vite que dans le SuperRugby. Mais je crois que ca vient du fait que les Anglais voulaient absolument ralentir le jeu. Par contre c’est tres physique. En défense, leurs montées agressives nous ont forces à ecarter plus vite que prevu pour nous forcer à trouver des espaces et leurs placages étaient très appuyés. Sur ce point, l’engagement physique est largement plus élevé qu’en SuperRugby.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?