Jean-Prat : Chambéry résiste aux Valenciens

Publié le , mis à jour

Dans un match annoncé déséquilibré, Chambéry a eu du mal à disposer d’une équipe de Valence d’Agen solidaire en final (34-27). Mais les Savoyards, plus forts, n’ont pas tremblé à Béziers et remportent ce trophée Jean-Prat.

Résumé du match :

C’est un moindre mal pour une équipe de Chambéry qui pensait plus à la Pro D2 qu’au trophée Jean Prat en début de saison. Pourtant, lors de cette finale face à Valence d’Agen, les Savoyards ont dû batailler pour sortir vainqueurs de ce match. En témoigne, le score à la mi-temps : 17-17. Si tout commence avec un essai de Colliat dès la 5e minute, la suite de la première période est plus compliquée. Les Valenciens ne se laissent pas abattre par un début de match manqué et trouvent par deux fois le chemin de l’en-but (Lafitte 29e et Lacombe 40e). Le reste des quarante premières minutes voit Dean Grant sanctionner l’indiscipline valencienne et Chambéry dominer.

 

Au retour des vestiaires, les Jaunes et Noirs prennent le dessus physiquement sur une équipe de Valence d’Agen trop indisciplinée. Avec dix points rapides de la part de Chambéry au début de la seconde mi-temps, le match est quasiment plié. Les joueurs du Tarn-et-Garonne n’arrivent pas à répondre et encaissent un nouvel essai au pied des poteaux par Klouchi. Une fois l’écart fait, Chambéry se contente de gérer malgré un essai encaissé à cinq minutes de la fin par Gaston. Valence d'Agen revient à sept points mais ne peut rien faire dans les dernières minutes pour empêcher le bouclier de prendre la direction de la Savoie.

 

Joueur du match : Dean Grant, Chambéry

Si l’équipe de Chambéry a été dominatrice, elle peut remercier son buteur sud-africain, Dean Grant, pour cette victoire. L’ouvreur a su capitaliser sur les fautes adverses. Avec dix-neuf points au compteur, il a maintenu sa formation à niveau en première mi-temps avant de la faire définitivement passer devant en deuxième. Un (quasi) sans faute (7/8) qui a fait beaucoup de bien à Chambéry.

 

Le tournant du match : Le carton jaune de Gorcioai, 47e

Rentrées aux vestiaires à 17 partout, les deux équipes étaient dos à dos au moment de commencer la seconde période. Et comme souvent, c’est l’équipe qui a craqué en premier qui l’a payé le plus cher. Pour Valence d’Agen, ce moment de faiblesse s’est matérialisé par un carton jaune donné à Gorcioai. Le numéro 8 roumain commet la dernière d’une succession de fautes valenciennes et paie par dix minutes dehors, l’indiscipline collective de Valence d’Agen. Après sa sortie, Chambéry prendra le score grâce à la pénalité qui suit, marquera un essai en supériorité numérique, et ne le lâchera plus le match.

 

Les meilleurs :

A Chambéry : Grant, Blanc Mappaz, Silago et Klouchi.

A Valence d’Agen : Lafitte, Dulay, Lacombe. 

 

Par Lucas Vola

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?