[BILAN TOP 14] La Rochelle, passer un cap

  • [BILAN TOP 14] La Rochelle, passer un cap
    [BILAN TOP 14] La Rochelle, passer un cap
Publié le , mis à jour

[Bilan 6/14] La Rochelle (9e – 54 points). Pour sa deuxième année en Top 14, les Rochelais avaient avant tout comme projet d’y rester. Impériaux à domicile, ils ont eu beaucoup plus de mal hors de leurs bases.

Bilan de la saison :

La réputation de forteresse (quasi) imprenable qui colle aux tribunes de Marcel-Deflandre s’est encore révélée juste cette année en Top 14. Seuls Clermont et le Racing ont réussi à repartir de La Rochelle avec une victoire. Les autres ? Ils ont dû tous plier devant le peuple jaune et noir. A l’extérieur en revanche, l’histoire n’est pas la même. C’est bien simple, le Stade rochelais est la pire équipe quand elle ne joue pas sur sa pelouse. Malgré un grand nombre de bonus défensif (6), les hommes de Patrice Collazo n’enregistrent aucune victoire à l’extérieur. Des performances hors de leurs bases qui représentent un frein aux ambitions rochelaises. Si l’objectif principal était le maintien (acquis tôt cette saison), on ne doute pas que La Rochelle aurait espéré jouer la partie haute du classement. Au final, une 9e place (comme l’an dernier) et 54 points au compteur (comme l’an dernier) pour une saison 2015-2016 qui ressemblent beaucoup à l’exercice 2014-2015. 

Joueur de la saison : Kevin Gourdon

Nous aurions pu citer Uini Atonio ou encore Levani Botia mais prime à la régularité ici. Kevin Gourdon est le joueur qui a fait la plus grosse impression cette année en Charente-Maritime. Polyvalent, il a été un élément indispensable pour son équipe. Une saison d’autant plus remarquée, qu’il devrait enregistrer sa première sélection avec le XV de France lors de la tournée en Argentine.

Tournant de la saison : le déplacement à Agen

A la fin du mois de février, La Rochelle se rendait à Agen pour le compte de la 16e journée de Top 14. Un déplacement chez le dernier du championnat qui aurait pu être l’occasion aux Rochelais de remporter une première victoire à l'extérieur. Surtout, un succès leur aurait permis d’accrocher le bon wagon et pourquoi pas regarder vers l’avant en cette deuxième partie de championnat. Il n’en sera rien puisque les Jaune et Noir s’inclineront 31-27 à Armandie en encaissant notamment un essai à 10 minutes du terme. 

Révélation de la saison : Gabriel Lacroix

Pour sa première saison en Top 14, Gabriel Lacroix a impressionné. Il s’est rapidement imposé comme titulaire au sein des lignes arrières rochelaises et est devenu une véritable menace. Notamment grâce à sa pointe de vitesse. Malheureusement, il a dû mettre fin à sa saison prématurément à cause d’une grave blessure à un genou en mars. Mais l’ancien Albigeois a toutefois eu le temps d’afficher de belles promesses pour son futur et celui de son club. En espèrant que ce contre-temps ne laisse pas trop de traces.  

 

Projet d'avenir :

L’objectif pour le futur de La Rochelle est clair : passer un cap. Après deux saisons bien maitrisées en Top 14, il faut maintenant viser plus haut. Une qualification pour la Challenge Cup et surtout pour les phases finales du championnat. La marche est haute pour ce club qui était encore en Pro D2 il y a deux ans, mais le Stade rochelais se donne les moyens de ses ambitions. En temoigne son recrutement. Avec les arrivées de Brock James et surtout de Victor Vito, les Jaune et Noir veulent pénétrer petit à petit dans une autre dimension. La Rochelle est donc sur la bonne voix mais le chemin est encore long.

Par L.V. (avec B.P.)

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?