Cinq choses à savoir sur Paul Jedrasiak

  • Cinq choses à savoir sur Paul Jedrasiak
    Cinq choses à savoir sur Paul Jedrasiak
Publié le , mis à jour

Le jeune deuxième ligne clermontois de 23 ans, Paul Jedrasiak, pourrait être appelé en équipe de France pour remplacer Geoffrey Palis . Voici ce qu’il faut savoir sur ce jeune joueur, en passe de se faire une place au soleil.

  • L’enfant du centre

Né à Montluçon dans l’Allier, c’est près de Châteauroux (36) qu’il a fait ses premiers pas dans le rugby. Son père est un ancien rugbyman et dès tout petit il a baigné rapidement dans le monde ovale. C’est aussi pour cela que son père lui a demandé si il voulait faire du rugby plus tard. Vous connaissez la réponse de Paul... et elle n’a pas changé depuis l’âge de huit ans. Il a fait ses débuts au RAC, Rugby athlétique club Castelroussin, un des meilleurs clubs de la région. Pendant son aventure à Chateauroux, il est notamment passé par le pôle espoirs de Tours où il a fait ses deux années cadets. Et à l’âge de 18 ans, il a rejoint l’ASM.

 

  • Une âme jaune et surtout bleue

 

 

En 2010, il rejoint les rangs de Clermont où il intègre le centre de formation. En 2014, il devient même champion de France espoirs. Mais c’est en 2012, lorsque Fabien Pelous l’appelle pour intégrer l’équipe de France des moins de 20 ans, que le jeune joueur d’origine polonaise, va faire son ascension. Il deviendra même le capitaine de cette équipe pendant la coupe du monde la même année. Par la suite, il reviendra plus fort avec l’ASM. Notamment lors de la dernière coupe du monde en Angleterre en 2015 où il a profité de l’absence de Jamie Cudmore pour s’illustrer. Aujourd’hui, il fait parti des hommes forts de Franck Azéma.

 

  • Le plus romantique des clermontois

Comme son coéquipier auvergnat, Benjamin Kayser, le confiait dans nos colonnes, Paul Jedrasiak n’a aucun mal à exprimer ses sentiments. Il s’est même autoproclamé deuxième ligne le plus romantique du championnat. « Paul il est dans l’affect, il peut facilement s’épancher sur sa vie personnelle ». Cependant, on n’oubliera pas son altercation avec Lionel Nallet et celle plus récente avec Julien Ledevedec lors de la Coupe d’Europe cette année. Romantique oui, mais il ne se laisse pas faire le jeune.

 

  • Jedrasiak entraîneur

Chaque vendredi soir, Paul Jedrasiak, dirige un entraînement du rugby club beaumontois dans l’agglomération clermontoise. Il prodigue ses conseils aux joueurs de l’équipe de promotion d’honneur et du haut de ses 23 ans, il sait déjà aiguiller à la perfection ces amateurs.

 

  • Il a joué son premier tournoi en 2016

 

 

Grâce à ses prestations, Paul Jedrasiak a réussi ce que tout bon rugbyman aimerait un jour. Intégrer les rangs de l’équipe de France. Guy Novès l’a en effet appelé pour le Tournoi des VI Nations 2016. Un premier tournoi pour l’ancien entraîneur du stade toulousain et aussi pour le jeune clermontois. Il a honoré sa première cape face à l’Italie, le 6 février 2016, en tant que titulaire. Aujourd’hui il compte quatre sélections. Mais cela pourrait peut être changer dans les prochains jours. Il vient en effet d’être appelé pour palier à l’absence de Geoffrey Palis, qui a du quitter prématurément l’Argentine suite à une blessure au genou.

 

 

Par Jessica Fiscal

 

 

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?