Dulin : le retour en force

  • Dulin : le retour en force
    Dulin : le retour en force
Publié le , mis à jour

Il a été malheureux perdant lors de la finale de Champions Cup face aux Saracens (21-9) mais aujourd’hui il est l’heureux finaliste qui s’apprête à affronter, avec ses coéquipiers du Racing, l’armada toulonnaise. Analyse du vrai retour en force de Brice Dulin.  

Lors de la finale de Champions Cup face aux Saracens, Brice Dulin avait été l’un des seuls Racingmen à briller au Parc OL . D’où aussi, sa vive émotion en fin de match car tout ce travail ne semblait pas récompensé. Une fois cet épisode passé, l’arrière s’est recentré sur le Top 14. Aujourd’hui, l’objectif est atteint à 90% car le Racing verra bel et bien le Camp Nou pour la finale du championnat face à Toulon. Il ne lui reste plus qu’une marche à franchir : soulever le bouclier. Pourtant la saison de l’ancien champion de France castrais n’a pas toujours été rose.

Meilleur que Médard et Spedding

Avec une participation en demi-teinte lors de la Coupe du monde en Angleterre, il n’a encore jamais récupéré sa place dans l’effectif bleu. En effet, pour sa prise de fonctions, Guy Novès, le nouveau sélectionneur du XV de France, a préféré titulariser Maxime Médard ou encore Scott Spedding à l’arrière lors du tournoi des VI Nations. Or, ces deux adversaires, Brice Dulin les a rencontrés cette année en championnat. Et il a su prouver sa domination. Notamment, lors du barrage à domicile. Le Racingmen a en effet pris l’ascendant sur le Toulousain Maxime Médard.

Il y a gagné une grande partie de ses duels. Plus récemment face à Clermont, l’ancien joueur agenais, a démontré que face à Spedding, ses talents n’étaient plus à discuter. Autant dire que cette équipe de France, le jeune joueur de 26 ans, compte donc bien la retrouver. Lorsque Guy Novès n’a pas fait appel à lui pour le tournoi, Brice Dulin, s’est beaucoup remis en question et s’est recentré sur l’essentiel. Lui, qui confiait dans nos colonnes, il y a quelques temps, qu’il estimait réaliser « la meilleure saison de sa carrière.» Ce coup d’accélérateur a surtout prit effet en février.

Duel face à Halfpenny

Et depuis, sa présence sur les ballons hauts, ainsi que son occupation par le jeu au pied sont essentielles. Il l’a encore prouvé vendredi soir en demi-finale du Top 14 face à Clermont. Lors de cette finale face à Toulon, Brice Dulin sera encore titularisé à l’arrière. Il fera face, cette fois-ci, au Gallois Leigh Halfpenny. Le Français va devoir doubler ses efforts, car le toulonnais, après neuf mois d’absence, revient en très grande forme. L’occasion pour le Racingman de gagner sa place au soleil.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?