Le championnat élite 1 et 2 fait peau neuve.

  • Le championnat élite 1 et 2 fait peau neuve.
    Le championnat élite 1 et 2 fait peau neuve.
Publié le , mis à jour

Le congrès de Montpellier a officialisé une nouvelle formule du championnat pour l’élite 1 et 2 ainsi que la création du Challenge Georges-Aillères pour l’élite 2. Le canevas du prochain championnat s’annonce plus lisible et captivante.  

Depuis la saison 2013-14, la formule du championnat a porté très souvent le flanc à la critique. Rappelons que lors des éditions 2014 et 2015, l’élite 2 avait rejoint les clubs les moins bien classés de l’élite 1 lors de la seconde phase qualificative. Une formule très complexe qui n’avait pas satisfait bien des clubs. « Il faut rappeler qu’en 2013, deux clubs avaient quitté l’élite. Pia, le champion de France s’est retiré du championnat et Lescure avait sollicité le retour en élite 2. Il ne restait plus que huit clubs en élite 1 . Il a fallu trouver une solution en incluant les clubs d’élite 2. L’an dernier, nous avons réussi à séparer l’élite 1 et 2 avec deux phases qualificatives. Cette année, les accessions en élite 1 de La Réole et Saint-Gaudens, celles de Ferrals et Entraîgues en élite 2 nous ont permis de mettre en place un championnat plus intéressant où les équipes auront un minimum de vingt matchs à disputer, fait remarquer Jean-Pierre Sagnette, président de la Ligue Elite Rugby XIII.

 

Elite 1 : 11 clubs

L’élite 1 comportera onze clubs. A l’occasion de la phase de la phase classement, toutes les équipes vont se rencontrer en match aller et retour, disputeront toutes vingt matchs officiels. A l’issue de la phase de classement, les huit premiers (de 1 à 8) sont qualifiés pour les quarts de finale. Les clubs classés neuvième, dixième et onzième seront éliminés. La nouvelle formule de ce championnat voit la suppression de la seconde phase qualificative. Il n’y a plus d’équipes qualifiés directement pour les demis et quarts de finale.

 

Elite 2 : 9 clubs

Le deuxième niveau national comportera neuf clubs. A l’occasion de classement, toutes les équipes vont se rencontrer en match aller et retour, elles disputeront toutes seize matchs officiels. A l’issue de la phase de classement, les huit premiers (de 1 à 8) sont qualifiés pour les quarts de finale. Le club classé neuvième est éliminé. Tout comme en élite 1, cette nouvelle formule voit la suppression de la seconde phase. Il n’y plus d’équipes qualifiées directement pour les quarts et demi-finale.

 

Le challenge Georges Aillères

L’élite 1 possède la Coupe de France, la Division nationale le challenge Paul-Déjan, le niveau de médian n’avait pas de seconde compétition officielle. Désormais, les 9 équipes d’élite 2 vont disputer le Challenge Georges-Aillères. Une reconnaissance pour l’un des plus grands capitaines du XIII de France. «  Les clubs étaient demandeurs d’une seconde épreuve officielle. Il est vrai qu’ils participent à la Coupe de France, mais leurs chances de succès sont réduites. Nous sommes contents d’avoir répondu à leurs attentes en créant une véritable compétition qui leur est essentiellement réservé », déclare Jean-Pierre Sagnette.

 

 

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?