Maestri cité… et déjà blanchi !

  • Maestri cité… et déjà blanchi !
    Maestri cité… et déjà blanchi !
Publié le , mis à jour

Le capitaine des Bleus ne sera pas suspendu pour ses mauvais gestes face à l’Argentine.

Après la victoire 27-0 des Bleus à Tucùman, le staff attendaient peut être une mauvaise nouvelle. Samedi après la rencontre, une inquiétude naissait dans le camp français avec l’hypothèse d’une citation de Yoann Maestri par le camp argentin. Hypothèse vite confirmée avec la démarche du Team manager argentin Diego Tyslak auprès du commissaire à la citation. Convoqué vendredi matin à Buenos Aires, Yoann Maestri a dû répondre d’un éventuel mauvais geste, porté au visage de Tomas Lavanini en fin de partie. Pour son plaidoyer, le joueur était accompagné de Guy Novès, Jean Dunyach (vice-président de la FFR, en charge du haut niveau) et Jacques Laurans (vice-président de la FFR, en charge de l’international). Durant deux heures, les Français se sont efforcés de démontrer que Maestri avait cherché à intervenir sur le ballon et non au visage de son adversaire. Avec succès, puisque le Toulousain est ressorti blanchi de son audience. La morale est sauve : les Français, eux, s’étaient refusé à citer le dit Lavanini, auteur d’un coup de pied au sol sur Goujon, au moment où le Français inscrivait son essai.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?