Une poule d'accession avant un troisième niveau professionnel

  • Une poule d'accession avant un troisième niveau professionnel
    Une poule d'accession avant un troisième niveau professionnel
Publié le

La Fédération française a fait savoir qu 'elle était prête à examiner les vœux des 26 clubs de Fédérale 1 qui se sont retrouvés le 25 mai dernier à Marcoussis avec la mise en place d'une poule d'accession en Pro D2.

La nouvelle organisation du championnat de Fédérale 1 conserverait les quatre poules de dix, dont trois géographiques. Mais la première deviendrait une poule d'accession qui enverrait directement le premier en Pro D2, et instaurerait un play-off d'accession avec des demi-finales opposant le deuxième au cinquième d'un côté, et le troisième et le quatrième de l'autre. Un système de play-down (pour les quatre derniers de chaque poule) serait mis en place, tandis que le sixième sera reversé en Jean Prat. Cette nouvelle organisation pourrait voir le jour dès la saison prochaine car si un changement de formule impose une saison de transition pour que les clubs puissent s'adapter, le président Pierre Camou a été très clair : « Il ne s'agirait pas, puisque le format à 40 serait conservé, d'un changement de formule mais d'une modification du processus d'accession ».

Pas avant 2017-2018

Dès lors, la poule d'accession est susceptible d'entrer en vigueur dès la saison à venir mais à la condition sine qua non que tous les clubs concernés s'engagent, par écrit, à accepter les modalités de sa constitution, à commencer par une sélection sur des critères sportifs à édicter puisqu'ils ne figurent pas dans les textes actuels. Mais il est déjà certain que les candidats, qui devaient se faire connaître avant le 1er juin, devront posséder un centre de formation labellisé. Ils sont donc quatorze en coourse pour figurer dans cette poule d'accession. Surtout, la Fédération a fait savoir qu'un changement de formule ne pouvait intervenir avant la saison 2017-2018 mais était surtout tributaire des décisions de la LNR qui a élaboré un plan stratégique visant à constituer en son giron, pour 2023, trois poules de 14 clubs. Ce qui changerait effectivement le paysage du rugby français.  

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?