Le Top 5 des agressions estivales de rugbymen

  • Le Top 5 des agressions estivales de rugbymen
    Le Top 5 des agressions estivales de rugbymen
Publié le , mis à jour

Cette semaine, les Bayonnais Félix Le Bourhis, Pierre Gayraud et le Narbonnais Étienne Herjean ont eu quelques petits problèmes à Grand Baie à l’Ile Maurice avec des locaux qui les ont menacés avec des machettes pour une histoire d’argent. Depuis quelques années, le rugby, l’été, rime parfois avec faits divers.

1- Les Clermontois en stage à Millau (juillet 2014)

L’ASM est en stage dans l’Aveyron, et s’apprête à jouer son premier match amical contre Oyonnax. Les joueurs clermontois fêtent la fin de leur séjour en boîte de nuit et sont pris à partie par un groupe d’hommes armés de couteau. Julien Pierre sera blessé sérieusement et manquera près de trois mois de compétition, Aurélien Rougerie et Benjamin Kayser seront plus légèrement touchés.

2- Florian Cazenave à la feria de Céret (juillet 2013)

Demi de mêlée à l’Usap, et espoir du poste, Florian Cazenave va perdre un œil bêtement au cours d’une fête de village trop arrosée. Au cours d’un chahut avec des amis, le jeune homme est bousculé et prend une chaise dans l’œil gauche. Blessé gravement, il se débat encore, trois ans après les faits.

3- Brice Dulin, mâchoire cassée aux fêtes de Mont-de-Marsan (juillet 2013)

Présent aux fêtes de la préfecture des Landes pour y présenter le Bouclier de Brennus en compagnie de Remi Tales et Romain Cabannes, le joueur est pris à partie en fin de soirée et se bagarre avec des fêtards : résultat mâchoire cassée et trois mois d’indisponibilité.

4- Manny Edmonds, rupture des ligaments du genou après une bagarre avec un partenaire aux fêtes de Bayonne (août 2007)

L’ouvreur australien, qui venait de s’engager à l’Aviron, découvre les affres des célèbres fêtes de la ville basque. Il se bat avec James McLaren, ex-centre international écossais pour une sombre histoire de rivalité. Manny Edmonds ressort en étant touché aux ligaments croisés d’un genou. L’opération est évitée, mais il sera absent au moins deux mois.

5- Byron Kelleher séché par un boxeur, après une altercation avec un automobiliste (septembre 2009)

Après une rixe avec un automobiliste, Byron Kelleher en état d’ébriété avancée s’en prend à un citoyen toulousain qui était venu les séparer. Pas de chance pour le All Black, il s’agissait d’un boxeur amateur. Ce dernier évite un coup de poing du demi de mêlée et sèche d’un direct le rugbyman qui tombe lourdement. La police est arrivée à ce moment-là et a embarqué tout le monde. Kelleher, trop ivre, n’a pas pu souffler dans l’éthylotest…

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?