Toulouse ne compte pas lâcher Huget

  • Toulouse ne compte pas lâcher Huget
    Toulouse ne compte pas lâcher Huget
Publié le

Malgré un intérêt soutenu du Racing 92, qui souhaite attirer Yoann huget dès 2017, le Stade Toulousain s’oppose à une libération anticipée.

 

Nous vous révélions, dans ces mêmes colonnes lundi, que l’ailier du Stade toulousain, Yoann Huget (29 ans), était sur les tablettes du Racing. Tout juste sacré champion de France, le club francilien prépare déjà son avenir et pourrait faire de l’international français (41 sélections) l’une de ses cibles prioritaires. En effet, Laurent Travers et Laurent Labit doivent anticiper la fin de contrat de l’Argentin Juan Imhoff en 2017, et même celles de Joe Rokocoko et Marc Andreu une année plus tard. En ce sens, le recrutement de Huget, qui s’est gravement blessé à un genou lors du premier match de l’équipe de France à la Coupe du monde 2015 et a raté toute la saison toulousaine, serait un énorme coup. Le club aurait même transmis une offre de deux ans de contrat au joueur à compter de 2017. L’intéressé, qui ne serait pas insensible à cet intérêt, doit d’ailleurs rencontrer les dirigeants racingmen.

 

Encore deux ans de contrat

Reste que Toulouse n’entend pas se séparer du joueur avant la fin de son engagement… en 2018. Ainsi, Huget, formé au Stade où il est revenu en 2012, est encore sous contrat pour les deux saisons à venir. Même si l’ailier n’a pas caché sa déception de ne pas être utilisé lors des dernières semaines de compétition alors qu’il était rétabli, Ugo Mola et son staff comptent sur lui et le considèrent même comme « une des meilleures recrues de l’intersaison ». Si son joker médical Paul Perez a été prolongé et si Sofiane Guitoune arrive, sans oublier la présence au club d’Alexis Palisson, Yoann Huget reste la solution numéro un à son poste, qui plus est avec les départs de Vincent Clerc et Timoci Matanavou. Et, selon nos informations, les dirigeants stadistes ont d’ores et déjà fermé la porte à un quelconque départ avant 2018. Dont acte ? 

Jérémy Fadat
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?