Les Brumbies redémarrent fort

  • Les Brumbies redémarrent fort
    Les Brumbies redémarrent fort
Publié le , mis à jour

Dans le sillage de ses internationaux, la franchise de Canberra a signé une victoire bonifiée et reste en tête de la poule australienne.

Après quatre semaines de parenthèse, le Super Rugby a repris ses droits. Après les tests, la grande question porte sur la réintégration des internationaux. Dans quel état mental les Wallabies allaient-ils revenir au lendemain de leurs trois revers anglais ? Brumbies et Reds étaient les premiers à reprendre. Et la réponse est vite arrivée : les internationaux ont bien digéré leur désillusion.

Les leaders des Brumbies (Moore, Carter, Leali’ifano, Toomua, Kuridrani) ont joué un rôle prépondérant dans la victoire de leur équipe. Côté Reds, Slipper, Kerevi et Frisby n’ont pas non plus été en reste. Les premières minutes du match auront néanmoins montré qu’il fallait un peu de temps aux deux équipes pour retrouver leurs automatismes. L’entame fut tout à l’avantage des Reds et de leurs jeunes pousses qui, après seize minutes de jeu, menaient

10 à 0. Les Brumbies ne parvenaient alors pas à enchaîner. Mais, plus le temps passait, plus leur emprise devenait évidente : à la 35e minute, sur une pénaltouche, Moore allait à dame. Les Brumbies allaient bénéficier ensuite d’un péché de gourmandise de Frisby qui manquait son dégagement en touche suite à une pénalité. Ah Wong récupérait le ballon et le remontait le long de la ligne de touche avant de transmettre à Alexander, lancé à pleine vitesse. La franchise de Canberra venait de passer devant au score. à la mi-temps, Stephen Larkham a recadré ses joueurs, comme nous le disait Matt Toomua au terme de la rencontre : « Vu les conditions d’humidité et avec un ballon glissant, il nous fallait jouer dans le camp des Reds et mettre plus de rythme dans notre jeu. »

Cubelli le détonateur

La deuxième mi-temps débutait par une grosse frayeur pour les Brumbies avec un essai en contre finalement refusé à la vidéo. Logiquement, Moore marquait un nouvel essai sur pénaltouche, son septième de la saison. Les Reds réagissaient sur une pénalité rapidement jouée à la main par Gill : le futur Toulonnais décalait Kerevi d’une longue passe qui permettait à Paia’au de marquer son premier essai en Super Rugby. La rentrée de Cubelli à la mêlée constitua la tournant du match. L’Argentin, de retour à Canberra après les tests de juin, réalisa un festival en moins de vingt minutes, amorçant l’essai de Leali’ifano avant de conclure lui-même au ras. Les Reds craquaient inévitablement face à la vitesse d’exécution des Brumbies. Taliauli confirmait le point de bonus offensif avant que le grand espoir des Reds, le pilier Tupou, ne sauve l’honneur.

Christian Leali’ifano pouvait complimenter son demi de mêlée, Tomas Cubelli : « Tomas a ajouté l’étincelle qui manquait à notre jeu. C’est un sacré avantage de pouvoir compter sur un tel joueur sur le banc de touche pour élever le niveau quand l’opposition fatigue. Le collectif était un peu rouillé en première mi-temps et il a fallu procéder à quelques ajustements à la mi-temps. » Des changements payants. Grâce à cette victoire bonifiée, les Brumbies gardent la tête de la poule australienne malgré la victoire bonifiée des Waratahs à Tokyo.

Par Jacques Broquet

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?