LOU: Une préparation bien avancée

  • LOU: Une préparation bien avancée
    LOU: Une préparation bien avancée
Publié le , mis à jour

Les Lyonnais entament leur troisième semaine de préparation par un stage au Chambon-sur-Lignon. Avec en coulisse, un déménagement à Gerland.

Aujourd’hui, les Lyonnais terminent leur premier stage de préparation, avant un deuxième prévu à Tignes à la fin du mois. Depuis mercredi, ils ont pris leurs quartiers au Chambon-sur-Lignon, pour renforcer la cohésion du groupe, qui attend encore une bonne partie de ses recrues, dont les anciens Toulonnais (Armitage, Michalak, Menini, Belan, Bruni), finalistes du Top 14. Car quand certains goûtent encore à des vacances bien méritées, les joueurs de Pierre Mignoni terminent leur troisième semaine de préparation. Champions de Pro D2 pour la troisième fois depuis 2011, ils ont repris le chemin des terrains dès le 21 juin, avec au menu de la préparation physique classique, du rugby, des « skills », et une surprise, des séances de physique dans une tente qui reproduit les effets de l’altitude, louée par le club pendant trois mois. « Le gros bénéfice est de s’entraîner à haute altitude, explique le capitaine, Julien Puricelli. Nous n’avons pas de montagnes proches pour le faire. Les cyclistes le font déjà depuis un certain temps. »

Après une reprise en douceur, l’entraîneur principal, Pierre Mignoni, n’a pas tardé à donner de la voix et à traquer la moindre approximation. Il s’agit de ne pas galvauder l’avance prise sur la concurrence, au moins sur le plan physique. Avec un enchaînement de huit matchs pour commencer, et l’intégration de dix-sept recrues, en comptant le retour de prêt du deuxième ligne, Félix Lambey, qui évoluait à Béziers la saison dernière, il faudra être prêt dès l’entame. « Il faut réussir ce premier bloc, c’est évident, remarque l’ancien demi de mêlée. Mais nous n’allons pas nous mettre une pression excessive. Nous prendrons match par match. Le début sera important, comme le milieu, comme la fin… »

Une installation définitive à Gerland début 2017

Actif sur le terrain, le Lou ne chôme pas non plus en coulisses. Dans les tuyaux depuis la réception du bouclier lors de la réception de Béziers, le transfert du club au stade de Gerland a avancé. Lundi dernier, le conseil municipal de Lyon a validé l’installation du club dans l’ancien stade de l’Olympique lyonnais. Le club centenaire bénéficiera d’un bail emphytéotique d’une durée de soixante ans et, avec son actionnaire principal, GL Events, investira 66 millions d’euros dans le monument de la place lyonnaise. Si son installation devrait être effective au début de l’année 2017, les travaux devraient avoir lieu courant 2017 et 2018.

Enfin, lundi dernier, le Lou est allé pour la première fois de la saison à la rencontre de son public. En fin de journée, il a rassemblé quatre milles personnes environ dans la tribune est du Matmut Stadium pour la présentation de l’effectif et des nouveaux maillots. L’occasion pour le président, Yann Roubert, et l’entraîneur, Pierre Mignoni, de réaffirmer leur volonté d’installer enfin le Lou dans l’élite. Pour remplir Gerland, il faudra en effet réussir à enchaîner les succès.

Par Sébastien Fiatte

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?