Castelnaudary : Solide comme un roc

  • Castelnaudary : Solide comme un roc
    Castelnaudary : Solide comme un roc
Publié le , mis à jour

Après avoir échoué l’an passé, le Rugby olympique chaurien, malgré un retrait de sept points en milieu de championnat de Fédérale 3, s’est finalement hissé à l’échelon supérieur.

Tout aurait pu exploser à trois journées de la fin. Lors du match de championnat face à l’Avenir Bleu Blanc, un bénévole du Rugby olympique chaurien a une altercation avec le représentant fédéral. La rencontre est arrêtée. La sentence tombe quelques jours plus tard : match perdu et sept points de pénalité au classement : « Avec cette sanction, ce fut dur ! Nous nous sommes retrouvés quatrièmes. On se tenait tous à un ou deux points et l’équipe aurait très bien pu ne pas se qualifier. Mais en gagnant à Argelès-sur-Mer (9-6 à la dernière journée), nous avons remis les compteurs à zéro et terminé deuxièmes de poule », indique le président du ROC, Stéphane Bergerou. La suite était déjà écrite. La seule défaite de la saison à domicile, Castelnaudary l’a enregistré contre Prades. En huitième de finale, le ROC retrouve son bourreau et s’incline une nouvelle fois (22-10). L’essentiel est là, les Audois joueront en Fédérale 2 la saison prochaine.

Un nouveau duo d’entraîneurs

L’intersaison se passe plutôt bien pour l’instant. L’effectif va rester quasi inchangé. Seul gros remaniement, le départ de l’entraîneur éric Mercadier, qui part à Blagnac. Pour le remplacer, Stéphane Bergerou a fait appel à Philippe Guicherd : « C’est une très bonne recrue. Il a du vécu, c’est un ancien deuxième ligne de devoir qui a joué en Pro D2. Philippe connaît le rugby. La mayonnaise va vite prendre. C’est un meneur d’hommes, un peu comme dans le style d’Éric. » Il sera épaulé par Romain Fauré, qui portera une double casquette : celle de préparateur physique et entraîneur des trois-quarts.

L’objectif est simple, c’est le maintien « On va jouer face à des clubs qui ont un budget cent fois plus supérieur au nôtre. le nôtre est limité. Jouer les premiers rôles en Fédérale 2 me paraît difficile », conclut Bergerou. Emmené par son pilier Romain Lala, meilleur marqueur d’essai de Fédérale 3, Castelnaudary essaiera de gagner tous ses matchs à domicile, une terre où il est difficile de s’imposer.

Par Philippe Peronne

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?