Prades : ils prennent l’ascenseur !

  • Prades : ils prennent l’ascenseur !
    Prades : ils prennent l’ascenseur !
Publié le , mis à jour

Les Catalans ont livré une saison magnifique, malheureusement conclue sur une défaite en finale du championnat de France. Ils retrouveront la Fédérale 2 avec le maintien pour objectif.

La saison 2015-2016 de Prades pourrait se résumer en un doux conte de fées terminé sur les notes d’une tristesse sans fond. Le conte de fée était magnifique car son scénario était inespéré il y a un peu plus d’un an, au moment de poser les bases de cette histoire. Ce groupe, fraîchement relégué de Fédérale 2 après une saison compliquée, était alors en reconstruction et naviguait à vue, sans trop savoir où il allait dans une Fédérale 3 toujours difficile à lire. Beaucoup de changements à l’intersaison, les affres d’une descente, il n’en fallait pas plus pour plonger le club dans le doute.

Heureusement, il aura fallu seulement trois matchs et un déplacement à Castelnaudary, alors épouvantail de la poule 11 de Fédérale 3, pour que les Languedociens prennent conscience de leur potentiel. Une victoire en terre chaurienne, au terme d’un match âpre et étriqué a fait réaliser aux Pradéens qu’ils étaient au niveau attendu et que cette saison pourrait accoucher de belles choses. « C’est clairement le premier tournant de notre saison. Aller « taper » un gros chez lui ! Cela nous a fait prendre conscience de ce dont nous étions capables. Les joueurs ont réalisé que faire de belles choses était possible. C’est ce jour-là que nous avons commencé à y croire », explique Faliu.

Premier avec seulement deux défaites

Après cette victoire concluante, qui a agi tel un électrochoc, le jeu s’est mis en place naturellement et les Pradéens ont marché sur le championnat. Au point de terminer la saison premier de la poule 11, avec 72 points, soit dix-huit victoires et seulement deux défaites pour sept bonus. Les joueurs ont cru en leur potentiel et lors de la phase finale, ont joué les matchs tour après tour, sans s’affoler ni se griser.

Malheureusement, alors que le rêve prenait forme et que les espoirs d’un titre étaient de plus en plus prégnants après une phase finale maîtrisée, Prades a trébuché sur la dernière marche, en finale face aux Girondins de Salles (16-14), plongeant dans un abîme de tristesse toute une région. Si près, si loin, comme dit l’adage. Perdre en finale est toujours difficile à encaisser mais tout n’est pas noir, loin de là !

Petit Poucet en Fédérale 2

Les Pradéens pourront en effet se consoler avec la montée en Fédérale 2, acquise après le premier tour de la phase finale. Les hommes de Faliu remontent dans l’ascenseur un an seulement après en être descendus. Un bel exploit qui en appelle un autre tant les Pradois devront se montrer forts pour se maintenir dans la deuxième division amateurs. Personne au club n’est dupe : cette saison s’annonce extrêmement compliquée, dans une poule de vieux habitués (Gaillac, Mazamet, Castelnaudary, Salanque, Balma, Céret, Villefranche-de-Lauragais, Leucate, Millau…).

Les dirigeants de Prades ont conscience que leur club sera le « petit Poucet » et que « le maintien sera le seul objectif ». Mais poussé par un peuple tout acquis à la cause des siens, par une municipalité amoureuse de son rugby et par ses bénévoles dévoués, le club aux 350 licenciés « jouera sa carte à fond », dixit son président André Faliu.

 

JO Prades Conflent Canigou XV

Date de création : 1965
Nombre de licenciés : 350
Plus haut niveau atteint : Groupe B
Palmarès : champion de France de Fédérale 3 (1988)
Budget : 290 000 €
En 2015-2016 : Fédérale 3, 1er de la poule 11, finaliste du championnat de France, battu par Salles (16-14), promu en Fédérale 2

Par David BOURNIQUEL

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?