Drancy, fini les allers-retours !

  • Drancy, fini les allers-retours !
    Drancy, fini les allers-retours !
Publié le , mis à jour

Le club de Seine-Saint-Denis va jouer la saison prochaine en Fédérale 2. Alors qu’ils auront un des plus petits budgets, les joueurs de Jimmy Delhaye comptent bien faire de leur mieux.

Même si le club de Drancy s’est incliné en demi-finale de Fédérale 3 face à Salles, le 12 juin (13-23), les joueurs de Jimmy Delhaye vont bel et bien monter en Fédérale 2. Et cette demi-finale signifie déjà beaucoup pour eux puisque « cela faisait seize ans qu’on n’avait pas dépassé les quarts de finale », nous confie l’entraîneur des trois-quarts. Et le bilan de cette saison est très positif, c’est même « une très belle année » selon Jimmy Delhaye : « Cette montée est un très joli bonus », rajoute ce dernier.

Avec des changements

Dorénavant, les choses vont se corser puisqu’en Fédérale 3, les équipes seront d’un autre calibre. D’autant plus que faire la navette entre la Fédérale 2 et la Fédérale 3, les Drancéens en ont l’habitude, eux qui ont connu des montées et des descentes d’année en année. Et si ce club mise beaucoup sur la formation, il aimerait bien se faire une place au soleil et s’inscrire dans la longue durée au meilleur niveau amateur.

Pour cela, dès la saison prochaine, le club de Drancy va évoluer avec 90 % de son effectif déjà en place. Seulement trois départs sont à déplorer, mais des départs non pas « rugbystiques » mais purement professionnels. Au niveau des arrivées, Dama Doucouré, qui avait rejoint le club de Saint-Denis l’an passé et qui a évolué avec le club de Bobigny revient à ses premiers amours dans le club de Drancy. Cet international malien vient apporter à Drancy toute son expérience. Pibouret, Boubekeur, Larrose et Subiro viennent s’ajouter à la liste pour intégrer le club de la banlieue parisienne.

Six joueurs formés au club en équipe première

Au niveau du recrutement, le club de Drancy doit faire en fonction de ses moyens. Ils disposent en effet, de l’un des plus petits budgets de Fédérale 2, ce qui ne leur permet pas de faire des folies. Malgré tout et les joueurs le savent, la saison prochaine est tout autre challenge et il va falloir être à la hauteur. Au dépit d’avoir un bon recrutement, de jeunes joueurs vont aussi pouvoir s’illustrer lors de cette saison. Car un des atouts de ce club c’est aussi la formation de jeunes. Cette année par exemple, Jimmy Delhaye, a vu évoluer en équipe première six des joueurs qu’il avait formés. Une satisfaction certes, mais aussi un accomplissement et une belle projection vers l’avenir.

La force de ce club tient notamment en son staff. En effet une toute nouvelle réorganisation a été mise en place cette année. Réorganisation qui a permis, cette année aux Drancéens, de retrouver la Fédérale 3. Mais c’est aussi un staff qui se connaît très bien, qui a joué ensemble et qui est composé d’anciens joueurs qui connaissent très bien le niveau fédéral. Alors sur le papier tout semble réunit pour le club de Drancy de nous faire rêver encore la saison prochaine.

Rugby Club de Drancy

Date de création : 1947
Nombre de licenciés : 350
Plus haut niveau atteint : Fédérale 2
Palmarès : néant
Budget : 380 000 €
En 2015-2016 : Fédérale 3, demi-finaliste, battu par Salles (13-23)

Par Jessica Fiscal

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?