[Saga Pro D2] Rémy Ladauge, un nouveau challenge

  • [Saga Pro D2] Rémy Ladauge, un nouveau challenge
    [Saga Pro D2] Rémy Ladauge, un nouveau challenge
Publié le , mis à jour

Après trois saisons à Albi et parallèlement deux à Lavaur, le jeune technicien arrive à Angoulême, en tant que nouvel entraîneur de la défense, avec ses convictions.

Ce Parisien d’origine a débuté au Puc, a connu les sélections moins de 19 et moins de 20ans et participé à une Coupe du monde des moins de 20ans au pays de Galles. Repéré par le Stade toulousain, il y évolue de 1999 à 2001 faisant même quelques piges en Top 14. Il rejoint Tours en Pro D2 mais une blessure aux cervicales stoppe sa carrière. Il y a quand même des similitudes avec le parcours de Julien Laïrle. Il reprend alors ses études puis essaie de rejouer d’abord à Blagnac puis à Lavaur mais une nouvelle blessure est rédhibitoire. Professeur d’éducation physique et sportive à Blagnac, il devient, dans le même temps, préparateur physique à Lavaur où il entraîne également les réservistes.

C’était en 2009 puis il entreprend alors d’écrire un projet sur la défense et notamment les changements en cours de jeu. Le projet séduit le club d’Albi où il signe en 2011 pour s’occuper de la défense. On lui propose même un contrat professionnel de trois ans avec pour mission la prise en charge les trois-quarts. Trois saisons au cours desquelles il côtoie trois managers Henri Broncan, Ugo Mola et Mauricio Reggiardo auprès desquels il apprend beaucoup. Pendant le même temps, il préside aux destinées de Lavaur qu’il fait remonter en Fédérale 1. Et cette année, à 36 ans, il arrive à Angoulême.

C’est donc un duo de jeunes coachs qui présidera aux destinées du SAXV. Mais comment cette venue s’est-elle faite ? « Le président Didier Pitcho me suivait depuis quelques temps, explique Rémy Ladauge. Il souhaitait quelqu’un qui avait l’expérience de la Pro D2 et voulait renouveler un peu son staff. C’est tout naturellement que j’ai accepté la proposition. Et je dois dire que, pour l’instant, tout se passe bien. J’ai pu profiter de quelques semaines sans les recrues et faire ainsi connaissance de l’ancien groupe. »

« S’orienter vers plus de puissance physique »

« J’ai découvert dans ce club, poursuit-il, un état d’esprit tourné vers le travail mais aussi le jeu et la performance. En fait la première approche est positive. Et puis le milieu pro me connaît en tant que spécifique défense mais j’aimerais que mon image change à ce sujet. » Attaché avec Didier Pitcho et Julien Laïrle à faire venir des joueurs avec l’expérience de Pro D2, le recrutement correspond aux attentes. « On voulait, précise-t-il, amener de l’expérience et s’orienter vers plus de puissance physique. Et justement par rapport à ça, les recrues vont devoir s’adapter. »

C’est donc un nouveau challenge que Rémy Ladauge s’apprête à relever en compagnie de Julien Laïrle et Pierre Sagot mais aussi avec le groupe qu’ils ont constitué. Le SAXV découvre la Pro D2, pas Rémy Ladauge qui apportera toute son expérience. Autre point positif, comme le relevait le manager général : « On partage la même philosophie de jeu. » Autant d’atouts qui seront précieux tout au long d’une saison qui s’annonce palpitante.

Par Jean-François Chrétien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?