[SAGA PRO D2] Domenech : « Nous visons le top 6 »

  • [SAGA PRO D2] Domenech : « Nous visons le top 6 »
    [SAGA PRO D2] Domenech : « Nous visons le top 6 »
Publié le , mis à jour

Florent Domenech a tout connu avec le club de Montauban. Il est heureux d’entrer de plain-pied dans cette nouvelle saison et est impatient d’en découdre.

Maintenant que les vacances sont passées par là, comment analysez-vous la saison de Montauban ? Celle-ci ne vous laisse pas quelques regrets ?

Ce fut une saison très particulière, faite de hauts et de bas. Il faut bien comprendre que lors de l’intersaison, nous avions changé énormément de joueur et cela nous a quelque peu perturbés. Nous avons dû nous adapter, faire découvrir notre jeu aux nouveaux. Cela a pris plus de temps que prévu. Je pense qu’il a fallu attendre les dix derniers matchs de la saison pour voir Montauban tourner à plein régime et montrer son vrai visage.

 

Au vu de la stabilité prônée cette saison, vous ne devriez plus connaître pareil retard à l’allumage ?

C’était l’idée principale des dirigeants et des coachs. Garder l’ossature en place et y ajouter un recrutement qualitatif ciblé pour alimenter notre capacité à jouer.

 

Vous êtes Corrézien pure souche, comment vous êtes-vous retrouvés à défendre les couleurs de Montauban ?

J’ai été formé en Corrèze, à Brive et à Malemort, mais dès mes 18 ans, je suis arrivé à Montauban et je m’y sens très bien. Voilà déjà deux ans que je joue en Pro D2. Je fais des saisons à environ 20 matchs joués en moyenne et j’ai le sentiment d’apprendre chaque jour. Je suis très heureux ici.

 

Quels seront les objectifs du club cette année ?

Notre rêve serait de parvenir à accrocher une place parmi le top 6 de ce Pro D2. Nous allons travailler dur pour y parvenir. Nous voulons avoir de l’ambition. Viser haut !

 

Cette intersaison est marquée par l’arrivée à Montauban d’un technicien australien, Chris Whitaker. Que pourra-t-il apporter au trois-quarts que vous êtes ?

Chris a énormément d’expérience. Je ne le connais pas encore beaucoup mais je pense sincèrement qu’il peut nous apporter énormément. C’est un gars qui a joué au très haut niveau, qui a joué des coupes du monde et qui a gagné des titres majeurs. Je m’imagine que ses compétences en termes de « skills » doivent être grandes. Nous, les trois-quarts, avons hâte que la préparation avance un peu pour enfin toucher le ballon avec lui.

 

À votre poste, on note aussi l’arrivée de Waisale Sukanaveita, un monument du ProD2…

Oui… Et de Riian Swanepoel aussi. Ce sont des joueurs qui connaissent parfaitement le Pro D2 et les exigences du poste de centre. Sukanaveita a passé six saisons à Lyon, ce n’est pas rien. Je crois que nous allons bien nous amuser derrière cette année.

 

D’autant plus que Chris Whitaker a l’air d’aimer le jeu et d’être ambitieux…

Oui. Nous pratiquions déjà un jeu ambitieux tourné vers l’offensive lors des précédentes saisons mais peut-être que cette année Chris travaillera plus sur les petits détails qui peuvent nous faire passer un cap. Nous verrons bien !

 

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

De faire le meilleur début de saison possible car nous savons bien que c’est notre départ qui conditionnera la suite de notre aventure. Nous aurons pour objectif d’être le plus constants possible pour rivaliser avec les meilleurs. Nous voulons vraiment essayer de nous qualifier. Nous avons de l’ambition, c’est important d’en avoir.

 

Propos recueillis par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?