[SAGA PRO D2] Effectif : de l’experience pour renforcer la jeunesse à Biarritz

  • [SAGA PRO D2] Effectif : de l’experience pour renforcer la jeunesse à Biarritz
    [SAGA PRO D2] Effectif : de l’experience pour renforcer la jeunesse à Biarritz
Publié le , mis à jour

Dans un effectif biarrot très jeune, les quelques joueurs d’expérience feront le plus grand bien.

Arrières :

Après une saison de grande qualité pendant laquelle il a pu signer son premier contrat professionnel, Kylan Hamdaoui apparaît comme un des hommes en forme de l’effectif du BO. Sa vitesse et ses relances, qui font souvent des ravages sont ses points forts et lui permettent également de jouer à l’aile.

Ximun Lucu, frère de Maxime, en provenance du Stade montois, fut un des joueurs cadres de la formation landaise et son expérience pourrait apporter au BO.

Ailiers :

Avec le départ de Takudzwa Ngwenya et Rodney Davies, les deux meilleurs marqueurs du BO la saison dernière, des places sont à prendre. Le Fidjien Adriu Delai sort d’une saison où il a beaucoup joué avec le Stade montois. Au contraire, l’ancien Bayonnais Saimoni Vaka a très peu joué ces deux dernières années où il fut souvent blessé. Il vient donc à Biarritz avec l’espoir de se relancer.

Tim Giresse, aura gros à jouer cette saison pour essayer de s’imposer à ce poste tout comme l’ancien international moins de 20 ans Robinson Caire qui arrive en provenance de Grenoble et qui n’a quasiment pas joué la saison dernière. Le treiziste Corbin Kiernan, en provenance d’Avignon va découvrir le Pro D2. Le Néo-Zélandais, gros finisseur à 13, tentera de rééditer ses performances à 15. Le jeune du centre de formation Julien Mendiague pourrait faire quelques apparitions.

Centres :

L’expérimenté Benoît Baby est un des joueurs incontournables de l’effectif. Son gros jeu au pied et sa polyvalence lui permettant de jouer également arrière ou ouvreur feront de lui un des titulaires indiscutables. Charles Gimenez, qui effectuera sa huitième saison au club est un défenseur redoutable.

Les entraîneurs biarrots pourront également compter sur deux grands espoirs : Alex Arrate, international moins de 20 ans, a effectué ses premières minutes dans le monde professionnel la saison passée, tout comme son compère Théo Dachary. Ces deux joueurs, qui fêteront leurs 20 ans la saison prochaine devraient s’affirmer au poste, et pourquoi pas bousculer la hiérarchie.

Ouvreurs :

Le jeune Yohan Le Bourhis s’est imposé à ce poste la saison dernière en profitant des blessures de ses coéquipiers. Il devrait avoir la confiance des entraîneurs pour occuper le poste d’ouvreur.

Il sera épaulé par l’ancien Rochelais Fabien Fortassin, qui bien qu’il ait peu joué l’an dernier, reste un joueur d’expérience après plus de dix saisons passées au haut niveau.

Demis de mêlée :

Le capitaine de la fin de saison dernière Maxime Lucu sera le titulaire à ce poste. S’il reste sur sa dynamique de l’an passé, l’animateur biarrot devrait mener les siens vers le haut. Laurent Magnaval devrait occuper le poste de remplaçant.

Le Mauléonais Alexandre Loustaunau, qui vient de signer son premier contrat professionnel, sera le challenger et n’hésitera pas à grappiller le moindre temps de jeu. Le jeune Xan Etcheverry, présent sur deux feuilles de match l’an dernier à tout juste 18 ans, essayera de renouveler l’expérience.

Numéros 8 :

Avec l’arrivée du Tarbais Filipe Manu, c’est un peu plus de puissance qui s’ajoute à ce poste qui était déjà assuré par Nemia Soqeta. Les deux joueurs pourront miser sur leur force notamment sur les sorties de mêlées pour casser les défenses adverses.

Alexandre Roumat, qui a découvert le Pro D2 la saison passée, devrait continuer à emmagasiner de l’expérience et continuer de progresser.

Troisième ligne aile :

Un poste auquel il ne devrait pas manquer de joueur au BO cette année. Bertrand Guiry, véritable combattant qui fut un des leaders la saison dernière devrait le rester cette année. Jean Sousa a également été très utilisé l’an passé. Ces deux joueurs apparaissent comme des hommes essentiels notamment dans le secteur de la touche.

Cependant la lutte sera rude à ce poste pour obtenir une place de titulaire d’autant plus que l’infatigable espagnol Asier Usarraga prend une tout autre dimension et pourrait exploser cette année. Alban Placines, joueur coriace qui joue bien ballon en main, se mêlera également à la concurrence.

Deuxième ligne :

Pour sa troisième saison, Edwin Hewitt apparaît comme le titulaire à ce poste. À 28 ans, et après avoir effectué tout son début de carrière aux Counties Manukau, le puissant Sikeli Nabou, qui peut également jouer troisième ligne, va découvrir l’Europe et tentera de faire sa place dans l’effectif basque. Enfin, trois jeunes complètent ce poste de deuxième ligne.

L’ancien Agenais Léo Bastien compte bien profiter de son passage à Biarritz pour s’affirmer à ce poste. Jean-Baptiste Singer, espoir du rugby français fait partie de la génération des moins de ans 20 qui a fait le grand chelem en 2014. Il était de l’aventure avec Romain Ruffenach et Kylan Hamdaoui. Après une saison difficile à Lyon où il fut victime de la concurrence, Biarritz pourrait lui servir de tremplin pour exploser. Le Fidjien Josaia Cama, qui a joué l’an dernier en espoirs, essayera de faire quelques feuilles de matchs.

Piliers :

Trois arrivées pour quatre départs à ce poste clé. L’expérimenté Laurent Cabarry sera un des joueurs à gauche. Solide en mêlée, il sort de deux saisons accomplies avec Biarritz. Il sera en concurrence avec Thomas Synaeghel qui fait son retour au club après deux saisons à La Rochelle. Le jeune Johann Lourdelet a accumulé du précieux temps de jeu l’an dernier et tentera de faire sa place à gauche.

César Biscioni visera quelques feuilles de matchs. À droite, Mathieu Giudicelli, en provenance de Tarbes, est un jeune joueur pour le poste. Il a accumulé de l’expérience la saison dernière et devrait poursuivre sur sa lancée. Il aura fort à faire avec la présence de Léandro Mario Assi, qui s’est imposé à Aix la saison dernière. Eugène Van Staden, joueur le plus âgé de l’effectif, jouera sur sa polyvalence lui permettant de jouer à la fois à droite et à gauche.

Talonneurs :

Certainement le poste où il y aura le plus de concurrence. La saison passée, Elvis Lévi et Romain Ruffenach se sont partagé le poste avec respectivement 14 et 15 titularisations. Le premier, talonneur puissant sera une des valeurs sûres à ce poste pendant que le second devrait continuer son éclosion au haut niveau.

L’arrivée de l’expérimenté David Roumieu, dont tout le monde connaît les qualités de battant, offrira un gros avantage au BO, qui pourra se baser sur trois talonneurs de grande qualité pour sa saison.

Par Pablo Ordas

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?