Jeux Olympiques : les réactions après la première journée

  • Jeux Olympiques : les réactions après la première journée
    Jeux Olympiques : les réactions après la première journée
Publié le , mis à jour

Après deux victoires en autant de matchs, les Françaises se sont qualifiées pour les quarts de finale du tournoi olympique. Avant d'affronter la Nouvelle-Zélande ce dimanche après-midi, notre envoyé spécial a recueilli les réactions des membres de l'équipe de France sur cette première journée de compétition réussie.

Fanny Horta :

« C'est une première journée bien remplie. Je suis très contente. Bien sûr, nous devons encore travailler sur des petits détails qui ne nous ont pas permis de marquer plus de points. Nous allons travaillé ça d'ici demain. Il nous reste un dernier match à gagner face à la Nouvelle-Zélande, une équipe qui nous avons failli battre cette année et nous savons ce que nous avons fait pour les accrocher. C'est vrai que les tribunes n'étaient pas très remplie aujourd'hui mais le kop français est bien présent et nous avons des difficultés à nous entendre sur le terrain. Les garçons sont certainement beaucoup plus habitués à ça. Cela nous apprend à bien ouvrir les yeux.

David Courteix :

« Je suis satisfait. Ces deux victoires nous envoient en quart de finale et nous sommes maintenant pour essayer de bousculer les Néo-Zélandaises. Le match face à l'Espagne m'a plutôt plu, celui de ce soir face au Kenya était moins abouti, plus laborieux. En seconde période, c'était un peu mieux car nous mis plus d'agressivité mais c'était quand même « bordélique ». Nous avons laissé le Kenya s'exprimer mais malgré tout nous inscrivons quarante points. Il n'y aura aucune gestion pour le dernier match de poule face aux Néo-Zélandaises, car nous sommes dans la position de disputer la première place de la poule. Quand vous êtes en course pour une médaille, vous avez envie de gagner tous les matchs, d'autant que cette première place nous permettrait d'avoir un tableau plus dégagé. Malheureusement, Shanon Izar est forfait en raison d'une sérieuse blessure musculaire aux ischio-jambiers. C'est Jessy Trémoulière qui rentre dans le groupe car elle a un profil plus aérien dont on a besoin et elle peut nous amener des solutions avec son jeu au pied. »

Caroline Ladagnous :

« Face au Kenya, en première période, nous nous sommes compliquées la tâche toutes seules mais nous avons réussi à nous rattraper en seconde période et nous avons essayé de scorer le plus possible. Ce match face à la Nouvelle-Zélande, on ne le voit pas comme un bonus car nous avons envie de terminer à la première place. C'était une bonne première journée mais avec ce format de compétition sur trois, nous devons rester concentrées car c'est long, même si ça permet de bien se reposer entre les rencontres. »

Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?