Toulouse déborde Montpellier

  • Toulouse déborde Montpellier
    Toulouse déborde Montpellier
Publié le , mis à jour

Plus entreprenants que leurs adversaires mais longtemps inquiétés au tableau d'affichage, les Toulousains ont parfaitement lancé leur saison (20-12) face à des Montpelliérains toujours aussi puissants.

Par Jérémy FADAT (avec Lionel Girard)

Toulouse 20 - 12 Montpellier

 

Le résumé

La première mi-temps de cette rencontre a donné lieu à une opposition de style, dans la droite lignée de la saison passée. D'un côté, des Toulousains entreprenants et créatifs, n'hésitant pas à relancer des ballons depuis leur propre camp. De l'autre, des Montpelliérains toujours aussi puissants et efficaces dans l'axe. À ce petit jeu, les Stadistes ont rapidement pris l'avantage grâce à l'essai d'Alexis Palisson dès la 10e minute. Mais le jeu de destruction massive du MHR a permis à l'ouvreur Benjamin Botica de glaner plusieurs pénalités. C'est ainsi qu'à la 44 minute, il offrait aux siens de repasser devant leurs adversaires (12-10). La réaction fut pourtant quasi-immédiate. Un coup de pied de Sébastien Bézy (49e) puis un deuxième essai de Florian Fritz (53e) et le Stade s'assurait un succès mérité (20-12).

 

Le tournant

52e minute de jeu : le Stade toulousain obtenait une pénalité à hauteur des 22 mètres adverses pour un hors-jeu montpelliérain. Les hommes d'Ugo Mola ne menaient alors que d'un petit point (13-12). Mais plutôt que de tenter ce coup de pied en coin, ces derniers choisissaient d'aller chercher la touche. Fragiles dans ce secteur l'an passé mais notamment renforcés par l'arrivée du géant écossais Richie Gray, les coéquipiers sont apparus souverains dans l'alignement. Ainsi, ils captaient de nouveau le ballon. Et derrière un maul pénétrant, c'est Jean-Marc Doussain qui servait à hauteur Florian Fritz pour le deuxième essai stadiste.

 

Le joueur - Yoann Huget

Difficile de passer à côté. C'était son grand retour sur les pelouses du Top 14, onze mois derrière sa grave blessure au genou lors du match d'ouverture des Bleus à la Coupe du monde 2015. Il était attendu, Yoann Huget a répondu présent. Positionné à l'arrière en l'absence de Maxime Médard, l'habituel ailier a donné le sentiment de n'avoir jamais quitté les terrains. Toujours aussi généreux, il est aussi apparu tranchant et audacieux, n'hésitant pas à remonter plusieurs ballons depuis le fond du terrain et déchirant à plusieurs reprises le rideau défensif héraultais. On le savait sanguin et Huget fut chaud dans tous les sens du terme samedi soir. C'est ainsi qu'il s'est frictionné quelques fois avec ses adversaires montpelliérains. De l'envie, du talent et des jambes... Bref, du Huget dans le texte.

 

Le clin d’œil

Il s'est passé un mini-événement à la 19e minute de la rencontre. Pour la première fois de sa carrière, le trois-quarts centre international Gaël Fickou a tenté une pénalité. Le joueur s'entraîne dans cet exercice depuis un an et il a profité alors de la sortie du buteur longue distance du club toulousain Florian Fritz – qui avait écopé d'un carton jaune – pour s'essayer à plus de cinquante mètres. Et grâce à l'aide du poteau, Fickou a converti le coup de pied.

 

FICHE TECHNIQUE

A Toulouse – Samedi à 20h45 -12400 spectateurs

Arbitre : M. Raynal

Evolution du score : 0-3, 7-3, 7-6, 10-6, 10-9 (MT) 10-12, 13-12, 20-12 (score final).

 

STADE TOULOUSAIN : 2E Palisson (9e), Fritz (53e) ; 2T Bézy (10e, 53e) ; 2P Fickou (18e), Bézy (48e)

Carton jaune : Fritz (16e).

Blessé : David (60e, bras gauche)

 

MONTPELLIER : 4P Botica (5e, 13e, 23e, 44e),

Blessé : Botica (63e).

 

Stade toulousain > 15.Huget ; 14.Perez, 13.Fritz (21.David 55e – 22.Guitoune 60e), 12.Fickou , 11.Palisson ; 10. Doussain, 9.Bézy ; 7.Faasalele (19.Lamboley 60e), 8.T. Gray, 6.Dusautoir ; 5. R. Gray, 4. Maestri ; 3. Van Dyk (23.Aldegheri 49e), 2. Ghiraldini (Marchand 49e), 1. Steenkamp (17.Baille, 49e)

 

Montpellier > 15.Mogg ; 14.Fall (O'Connor 67e), 13.Dumoulin, 12.Steyn, 11.Nadolo ; 10.Botica (Martin 63e), 9.White ; 7. Galletier, 8.Qera, 6.Liebenberg (19.Spies 50e) ; 5.Van Rensburg (Willemse 53'), 4.Mikautadze ; 3.Kubriashvili, 2. B. Du Plessis,1. Nariashvili (17.Watremez 50e)

 

Les buteurs

Fickou (1P/2), Bézy (1P/1, 2T/2) ; Botica (4P/4), Steyn (0P/1)

 

Les meilleurs

Ghiraldini, R. Gray, Dusautoir, Faasalele, Palisson, Fritz, Fickou, Huget ; Nariashvili, Mikautadze, Botica, Mogg.

Jérémy Fadat
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?