Clermont, voyageur décomplexé

  • Clermont, voyageur décomplexé
    Clermont, voyageur décomplexé
Publié le , mis à jour

L’ASMCA frappe un grand coup en venant s’imposer à l’Altrad Stadium 26-22, après avoir décroché le match nul à la Rochelle lors de la 1ère journée. Les Auvergnats ont donc ramené six points de leurs deux déplacements. De leur côté, les Montpelliérains enchaînent une deuxième défaite consécutive. Et malgré le point du bonus défensif décroché, les Héraultais sont déjà en danger avant de se déplacer à Bordeaux.

LE RESUME

Les Montpelliérains ont traversé le premier acte comme des fantômes. Fébriles en touche (4 lancers perdus), perdus en défense où ils se sont faits prendre sur des lancements de jeu d’école et ont manqué des plaquages par dizaines, ils n’ont pas proposé une attaque digne de ce niveau. A l’arrêt, sans vitesse, ils ont sans cesse reculé. Et n’auront au final existé que sur groupés pénétrants. Qu’elle pauvreté rugbystique ! A l’inverse, Clermont a proposé constamment du mouvement, en variant les formes de jeu pour le plaisir des yeux. Fofana, Stanley et Nakaitaci ont franchi à plusieurs reprises sans parvenir à convertir en points ces belles intentions. Un manque de réalisme que les Clermontois auraient pu payer chère en seconde période. Car les locaux sont revenus avec d’autres intentions sur le pré et ont enfin réussi à imposer leur densité physique. Et les deux équipes se sont alors livrées un chassé-croisé haletant. Spies était le premier à franchir la ligne (46e), Yato (68e) l’imitait avant que B. Du Plessis ne conclut. Le MHR revenait même miraculeusement à quatre points de Clermont à trois minutes de la fin grâce à une pénalité de Botica et soudainement, les visiteurs étaient rattrapés par la fébrilité. Mais un énième en-avant héraultais offrait la victoire à l’ASMCA… Un succès mérité ! Montpellier décroche le bonus défensif.  

LE TOURNANT

Spies relance Montpellier au moment opportun. Alors que les Héraultais sont menés de quatorze points à la 46e minute de jeu et n’ont jusqu’alors rien proposé, Pierre Spies marque un essai capital. Sur un turnover, B. Du Plessis porte astucieusement le ballon pour fixer les défenseurs  et changer leur course avant de servir son numéro huit. Explosif, Spies fait la différence sur ses premiers appuis pour s’infiltrer entre Chaume et Nakaitaci, avant d’accélérer et de plonger derrière la ligne. Le tournant du match qui relança totalement les Cistes. Avant que le second tournant n’intervienne. Sur un nouveau maul rageur, Montpellier pense avoir inscrit son second essai du match. Une réalisation refusée à la vidéo pour un en-avant… Le MHR ne s’en relèvera réellement jamais, malgré un second essai inscrit sur maul par B. Du Plessis (72e)  

L’ESSAI

L’échappée belle de Noa Nakaitaci ! Sur un temps fort montpelliérain, le Fidjien profite d’une mauvaise passe de Nic White à destination de Nadolo pour ramasser la balle devant ses 22 mètres. Nakaitaci accélère, sent le retour de Mogg dans son dos, s’arrête pour le raffuter, avant de “s’envoler”. Et après une course en solitaire de près de quatre-vingt mètres, l’ailier aplatit entre les poteaux malgré le retour de Mogg qui ne peut que lui effleurer le short. Un essai en contre chirurgical de Clermont, qui a su parfaitement lire les attaques héraultaises stéréotypées. A force de chercher systématiquement leur colosse Nemani Nadolo, les coéquipiers du capitaine Qera se sont punir… Logique ! A noter également la merveilleuse passe de Stanley sur l’essai de Yato (69e). Un bijou !  

L’HOMME DU MATCH

Camille Lopez illumine le premier acte. Quelle première période de l’ouvreur clermontois ! Auteur de onze points au pied (100% de réussite), l’international français a été excellent dans l’alternance du jeu. Après une vingtaine de minutes son coup de pied par-dessus a offert une superbe occasion d’essai à Fofana. Bis repetita peu avant la pause, avec un coup de pied rasant à destination de son centre, qui n’a pas pu récupérer l’offrande, gêné par Bismarck Du Plessis. Très propre techniquement et solide en défense, il a également su parfaitement faire jouer ses avants.  Lopez entame le second acte sur le même rythme, avec une pénalité difficile réussie (45e). Moins en vue par la suite avec la domination du MHR, Camille Lopez a su parfaitement soulager son équipe par son jeu au pied de dégagement et d’occupation. Un match plein de Camille Lopez, auteur de seize points au pied.  

LES MEILLEURS

A Montpellier: Spies, Willemse, Nadolo, Ouedraogo, B. Du Plessis; A Clermont : Ulugia, Lopez, Fofana, Stanley, Bardy, Cancoriet, Timani 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?