Ibanez : « Une énergie positive »

  • Ibanez : « Une énergie positive »
    Ibanez : « Une énergie positive »
Publié le , mis à jour

L’entraîneur de l’UBB est satisfait d’avoir ramené le bonus défensif de son déplacement au Stade Toulousain.

Votre ressenti après ce point de bonus défensif obtenu face au Stade Toulousain ?

C’est l’illustration d’un match courageux. L’équipe a répondu présent sur tous les fronts. Car en face, la qualité et la puissance adverse auraient pu nous mettre en difficulté. C’est un point de bonus encourageant à ce niveau-là. Ils nous restent du travail.

Quelques difficultés en touche peut-être, où les Toulousains vous ont bien contré ?

Un petit peu de désorganisation à certains moments. Le contre adverse a été très efficace, surtout en deuxième mi-temps. Heureusement que l'on n'a pas eu de munitions près de notre camp. Ça aurait pu nous coûter cher et d’ailleurs ça nous a coûté cher, on a pris un essai.

Il y a eu une belle réaction, c’est important aussi.

Je le dis et c'est que je ressens avec l’encadrement sportif depuis le début de la saison : il y a une énergie très positive et l’état d’esprit est irréprochable. Avec les ressources dont on dispose bien sûr. Elles sont encore limitées pour l’instant par rapport au Stade Toulousain, mais aussi par rapport aux écuries qui jouent le haut de tableau. On se satisfait de ce point de bonus ce soir.

Vous avez laissé un joueur comme Marais dans les tribunes pour laisser place à des jeunes…

Les jeunes ont été lancés dans le grand bain avec plus ou moins de réussite. Il faut les lancer dans ce genre de rencontre. Ça fait partie de la construction d’une équipe et du développement personnel du joueur. C'est une prise de risque oui et non. Ils ont compensé leurs manques de repères collectifs par un gros dévouement sur la ligne de front.

Comme Jefferson Poirot nous disait, vous aviez souvent l’habitude de prendre des éclats en début de saison, c'est un premier déplacement plutôt bien maîtrisé ?

C’est une très bonne remarque, cela montre que Jeff et les autres joueurs commencent à avoir de la mémoire. L’existence du club au haut niveau est quand même assez récente et c’est un groupe qui a vécu deux-trois saisons. Un premier déplacement chez une grosse écurie amène des vraies interrogations. C’est une honnêteté que je souhaite évoquer cette semaine à l’entraînement.

Parlons de la réussite de vos buteurs…

On a deux échecs en première mi-temps qui auraient pu les inquiéter. Mais eux aussi ont loupé ces occasions, donc… Dans l’ensemble c’était équilibré.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?