Dominguez sur un siège éjectable

  • Dominguez sur un siège éjectable
    Dominguez sur un siège éjectable
Publié le , mis à jour

Promu manager depuis quelques semaines du RCT, l’Argentin pourrait être la première victime du mauvais de début de saison des triple champions d’Europe.

L’Argentin Diego Dominguez dirigera son quatrième match à la tête du RCT, dimanche prochain face à Toulouse. À en croire son président, Mourad Boudjellal, cela pourrait être le dernier. « Il aura une dernière chance. Je souhaite que les joueurs me montrent s’ils ont envie que je le garde. La victoire n’est pas impérative mais la manière si », prévient-il ce dimanche, toujours aussi en colère. La veille dans le vestiaire, Boudjellal a fait du Laporte. Une première. Mécontent devant l’apathie affichée par Dominguez envers ses joueurs, il a poussé un véritable coup de gueule. « Si vous voulez que je vire les coachs dites-le, mais arrêtez de baisser la tête ! »

 

L’entraîneur de la défense remercié

Ce dimanche, au centre d’entraînement de Berg, il a consulté ses proches et pris une première décision : l’entraîneur de la défense, l’Australien Grant Doorey, va être le premier membre du staff à faire ses valises. Boudjellal n’est pas convaincu de ses interventions et a donc tranché. D’autres pourraient suivre. Il semble que le président toulonnais ait pris conscience de ses erreurs et notamment de l’association Dominguez-Delmas-Dal Maso. Le duo chargé des avants (Dal Maso pour la mêlée, Delmas pour la touche) n’arrive pas à fonctionner ensemble pour le moment. Chacun veille à ses prérogatives en se méfiant de l’autre. Un climat qui pèse sur le groupe. Mais les joueurs ne sont pas exempts de tout reproche, loin s’en faut ! En effet, le Top 14 prête aux Toulonnais des carences physiques dues à un manque de travail et à une multiplication de jours de repos offerts par le staff, comme celui accordé par Dominguez au surlendemain de la victoire à Pau. Du coup, dans les plans des techniciens des adversaires du RCT, prendre les Varois dans ce secteur actuellement est synonyme de victoire.

 

L’Argentin Guido Petti ne viendra pas

Malheureusement, le RCT ne pourra pas compter sur le renfort du deuxième ligne international argentin, Guido Petti. L’accord entre les deux parties était trouvé mais la grave blessure au genou de son coéquipier en sélection, Tomas Lavanini, le week-end dernier face à l’Afrique du Sud, a brouillé les cartes. La Fédération argentine a adressé une fin de non-recevoir à la demande de libération de son joueur. Toulon est donc à nouveau à la recherche d’une recrue pour son cinq de devant, actuellement en cruelle méforme.

 

Cinq joueurs privés de prime d’éthique

Un constat que Mourad Boudjellal et Diego Dominguez avaient également fait. Et pour cette raison, la prime d’éthique du mois d’août a été supprimée pour cinq joueurs : quatre avants (Chiocci, Chilachava, Saulo et Taofifenua) et un arrière (Bastareaud). Le président cherche à piquer ses joueurs, à susciter une réaction au sein d’un groupe quelque peu amorphe en ce début de saison.

 

Boudjellal refuse deux offres de rachat du club

Preuve supplémentaire que cette saison, il ne faut pas compter sur une baisse d’envie ou d’engagement du président, son refus cet été de deux offres de rachat de ses parts du club, dont une émanant d’un groupe américain. Boudjellal n’est pas vendeur et au contraire, il souhaite reprendre la main au quotidien de son club. Avec quel staff ? C’est l’ultime inconnue. Dominguez est sur la sellette et a une semaine pour redorer son blason. L’Anglais Mike Ford (ancien entraîneur de Bath et des lignes arrières du XV de la Rose) a été proposé ce week-end à Boudjellal pour venir jouer les pompiers de service. Le technicien est libre immédiatement, mais Boudjellal n’aime pas se contredire (c’est lui qui avait choisi Dominguez) et lorgne toujours Fabien Galthié, qui connaîtra le dénouement de son litige avec le MHR le 14 novembre prochain.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?