• Le CO étouffe le Racing 92
    Le CO étouffe le Racing 92
Publié le / Modifié le
Top 14

Le CO étouffe le Racing 92

À Pierre-Antoine, Castres est venu à bout du Racing 92 (31-23). Le CO se rassure avant trois déplacements compliqués à Clermont, Montpellier et au Leinster.

Résumé du match :

Sous une forte chaleur et un vent tourbillonant, c'est le Racing qui s'est exprimé en premier à Pierre Antoine. Nakarawa après une action de grande classe effectue une passe décisive à Eddy Ben Arous qui file à dame et jette un froid sur le stade. Le capitaine tarnais Rodrigo Capo Ortega répond dix minutes plus tard après un superbe raid de Julien Caminati et du jeu au sol efficace.  Ce sont les hommes de Christophe Urios qui se sont sentis mieux au fur et à mesure de la partie. Ils ont bien occupé le terrain des Racingmen et les deux équipes reviennent logiquement à la pause sur un score de parité.  Le Racing a dominé les 20 premières minutes, Castres les vingt suivantes. Au retour des vestaires c'est le CO qui a appuyé sa domination, concrétisée par Geoffrey Palis sur du jeu large après des séquences de fixations au sol sur la ligne d'essai francilienne. Dans un match étouffant, les Racingmen ont été pragmatiques. Et Nakarawa  a semé le doute à dix minutes de la fin alors que Castres semblait maitriser le match. La révolte castraise fut cinglante. Après une grosse séquence en mêlée fermée, Urdapilleta allait en terre promise. Une juste récompense pour Castres qui a dominé le match tactiquement et a pratiqué un jeu d'avants qui était de rigueur.

 

Joueur du match : Leone Nakarawa

Pour ses débuts en Top 14, on peut dire que le champion olympique ne les a pas râtés. Auteur de off-loads pratiquement toute la partie, le Fidjien a été un véritable poison. Indispensable en touche, et dans les zones de rucks, il a eu un volume de jeu énorme. Il est auteur du deuxième essai du Racing 92 à la 70e. Le Top 14 tient une star mondiale du rugby, on en a vu les prémisses cet après-midi à Pierre Antoine.

 

Essai du match :

C'est le premier essai du match, celui d'Eddy Ben Arous. Sur cette action Leone Nakarawa montre à tout le monde son talent ballon en main. Sur plusieurs petites séquences aux abords de la ligne d'essai castraise, il ne fait pas un, ni deux, mais trois off-loads à la suite. Laulala parvient à faire une passe en reculant à Carter, qui passe la balle à Nakarawa, qui malgré deux castrais sur lui parvient à donner la gonfle à Ben Arous qui n'a plus qu'à aplatir dans l'en but.  

 

Castres – Racing 92

Stade Pierre Antoine - Arbitre : M. Garcès -  8845 spectateurs.

Évolution du score : 0-7, 3-7, 3-10, 10-10, 10-13, 13-13 (MT), 16-13, 16-16, 21-16, 23-16, 26-16, 26-23, 31-23 (score final)

 

Par Philippe Péronne

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir