Première d’une nouvelle ère

  • Première  d’une nouvelle ère
    Première d’une nouvelle ère
Publié le , mis à jour

Trois jours durant, les hommes de Guy Novès, Yannick Bru et Jeff Dubois étaient réunis à Marcoussis afin d’évoquer la tournée d’automne qui se dessine.

Ce début de semaine, les membres de la liste « Élite » du XV de France se sont réunis à Marcoussis afin de participer au premier stage de la saison internationale. Ce court séjour entre dans le cadre de la nouvelle convention signée entre la FFR et la LNR en juin dernier (il est aussi permis par la règle 9 de World Rugby concernant la libération des internationaux) et incarne la première pierre d’une ère nouvelle, au cours de laquelle l’équipe de France pourrait enfin revenir au centre des préoccupations. Pour parvenir à ce que l’on pourrait peu ou prou assimiler au « modèle anglais », le sélectionneur Guy Novès s’est en effet démené en coulisses et sur la scène médiatique. Le résultat ? Il est désormais à une portée de fusil, puisque les Bleus croiseront bientôt la route des Samoa, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande (les 12, 19 et 26 décembre) lors de la traditionnelle tournée d’automne.

Pendant trois jours, les coéquipiers de Guilhem Guirado ont travaillé sans pression, sans objectif à court terme et sans avoir à disséquer à la loupe les lancements de jeu de leurs prochains adversaires. Pendant trois jours et après avoir reçu la dotation de leur équipementier Adidas, les Tricolores ont surtout pu se réapprivoiser le projet de jeu porté par Guy Novès, Jeff Dubois et Yannick Bru. Le triumvirat du XV de France a profité ainsi de ces soixante-douze heures de travail pour réintégrer au groupe les joueurs de Top 14 (Racingmen, Clermontois, Montpelliérains et Toulonnais) n’ayant pu participer à la dernière tournée des Bleus en Argentine.

Le cas Louis Picamoles

L’ailier du Stade français Djibril Camara, victime d’une déchirure partielle au tendon de l’ischio, était absent de ce premier rassemblement. Son coéquipier Alexandre Flanquart, toujours en délicatesse avec sa cheville (indisponible cinq semaines et certainement forfait pour la tournée), a lui aussi été laissé entre les mains des médecins parisiens. Frappé par un drame personnel (lire ci-contre), Gaël Fickou a déclaré forfait. Bernard Le Roux, touché aux ischio-jambiers contre Castres, éait présent mais il est resté aux soins. Yohan Maestri, touché à une cheville face au Stade français samedi soir, était présent au CNR, et ce malgré les inquiétudes proférées par Ugo Mola au coup de sifflet final du Clasico.

Par rapport à la liste « Élite » qu’il avait révélée en juillet dernier, Guy Novès a donc été contraint de procéder à plusieurs changements. Pour pallier les forfaits de Camara, Flanquart, Fickou et Le Roux, les Montpelliérains Marvin O’Connor et Kélian Galletier, le Bordelais Julien Rey (déjà présent en Argentine) et le Toulonnais Charles Ollivon ont ainsi été appelés à rejoindre l’Essonne… Ollivon qui a été contraint de déclarer forfait en raison d’un protocole commotion, comme Scott Spedding, qui fut également victime d’un K.-O. lors du match Toulon-Clermont. Le staff du XV de France n’a voulu prendre aucun risque à leur sujet, restant fidèle à sa ligne directrice et privilégiant la santé des joueurs.

Enfin, le numéro 8 de Northampton Louis Picamoles a été laissé à disposition de son club, les « Saints » affrontant le vice-champion d’Angleterre Exeter deux jours après la fin du stage des Bleus. Pour mémoire, Picamoles n’étant plus rattaché à la Ligue Nationale de Rugby, il ne peut donc faire partie de la liste « Elite ». L’ancien joueur du Stade toulousain, tenu en haute estime par le sélectionneur et son staff, fait pourtant partie des plans. Lors d’un récent voyage outre-Manche, le sélectionneur national Guy Novès a ainsi obtenu des Northampton Saints qu’ils libèrent Louis Picamoles : cet hiver, le numéro 8 pourra donc participer à des stages à Marcoussis non-concernés par l’article 9, lequel concerne avant tout la libération des internationaux.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?