Clermont après la pause

  • Clermont après la pause
    Clermont après la pause
Publié le

Recadrés dans les vestiaires après une première période insuffisante, les Clermontois se sont adjugés la victoire au terme d'un deuxième acte mieux maîtrisé.

LE MATCH

Venus pour imposer aux Clermontois un combat intense dans les rucks afin d'empêcher l'ASMCA de réciter son rugby, les Castrais n'ont réussi leur pari qu'une seule mi-temps. Pragmatiques et opportunistes (à l'image de cet essai d'Urdapilleta sur une pénalité rapidement jouée, ou cette pénalité de 55 mètres de Caminati), les Tarnais ont même pu croire à leur bonne étoile, après l'essai refusé à Nakaitaci juste avant la mi-temps. Las, le retour au vestiaire passa par là, ainsi qu'un copieux recadrage stratégique de Franck Azéma, invitant notamment ses joueurs à se montrer beaucoup plus agressifs, notamment en défense. Un message reçu 5/5, avec l'essai en force de Cancoriet (46e) qui remit son équipe dans le droit chemin, reprenant le score pour ne plus le lâcher. L'indiscipline des Castrais (matérialisée par le carton jaune infligé à Caminati) et la précision de Parra dans les tirs au but n'étant évidemment pas étrangères à cette deuxième période à sens unique...

 

LE TOURNANT

Il est des faits de jeu qui coûtent plus chers que d'autres. Le dégagement manqué de Geoffrey Palis fut de ceux-là... C'est à la 51e minute en effet que l'arrière tarnais de trouva pas la touche, alors que lui et ses coéquipiers venaient tout juste d'être sauvés d'un essai de Strettle par un sauvetage supersonique d'Antoine Dupont. Las, au lieu d'envoyer le ballon très loin en tribunes comme il est d'usage dans ces cas de figure, Palis choisit d'allonger sa frappe, qui retomba dans les mains d'Aurélien Rougerie. La suite, on la connaît, avec une simple passe du capitaine clermontois pour son ailier Noa Nakaitaci, lequel se fendit d'un incroyable effort solitaire pour inscrire l'essai du break en faveur des siens (lire ci-dessous).

 

L'ACTION

Aussi vrai qu'ils ne se démoderont jamais, certains grands classiques régaleront toujours les yeux,... L'essai inscrit par David Strettle (19e), au bout d'un trois contre deux d'école, s'inscrit évidemment dans cette catégorie d'action. Sur laquelle Fernandez et Abendanon jouèrent parfaitement le coup pour fixer les deux derniers défenseurs, annihilant notamment la montée en pointe désespérée de Bérard, pour offrir sur un plateau un ballon de débordement à leur ailier. La vitesse de Strettle allait faire le reste, même un arbitrage vidéo minutieux ne trouvant rien à redire à la limpidité de cette séquence de jeu. LE JOUEUR Justement ou pas, Noa Nakaitaci avait été privé juste avant la pause d'un essai au bout d'un premier effort solitaire, la faute à un microscopique en-avant de Fernandez décela à la vidéo, réduisant à néant le sprint de soixante mètres de son ailier le long de la ligne. Qu'à cela ne tienne, l'ailier international tricolore se réservait en deuxième période un exploit encore plus monumental. Servi à cinquante mètres de l'en-but face à six défenseurs castrais, Nakaitaci misait sur sa vitesse pour réaliser un grand travers à proscrire dans toutes les écoles de rugby, et déposer Vialelle puis Bias et Caminati avant d'aplatir en coin. Magique. Fidjien, quoi...

 

 

Fiche technique

Clermont – Castres 29-19

À Clermont – Samedi à 14h45 – 15 031 spectateurs

Arbitre : M. Trainini (Cote d'Azur).

Évolution du score : 0-3, 3-3, 8-3, 8-10, 11-10, 11-13 (MT) ; 16-13, 23-13, 23-16, 29-16, 29-19.

CLERMONT > 15.Abendanon (22.Toeava 75e) ; 14.Stretlle, 13.Rougerie (cap.), 12.Stanley (21.Penaud 74e), 11.Nakaitaci ; 10.Fernandez, 9.Radosavljevic (20.Parra 48e) ; 7.Lapandry (19.Chouly 65e), 8.Lee, 6.Cancoriet ; 5.Timani (18.Iturria 56e), 4.Fl. Van der Merwe ; 3.Jarvis (23.Zirakashvili MT), 2.Kayser (16.Beheregaray 72e), 1.Falgoux (17.Chaume 56e).

CASTRES > 15.Palis ; 14.Caminati (22.Dumora 69e), 13.Combezou, 12.Vialelle (21.A.Taumoepeau 69e), 11.Bérard ; 10.Urdapilleta, 9.Dupont (20.Kockott 52e) ; 7.Mafi (19.Jelonch 65e), 8.Tulou (cap.), 6.Bias ; 5.Moreaux (18.Samson 56e), 4.Jacquet ; 3.Kotze (23.Sione 68e), 2.Jenneker (16.Mach 52e), 1.Tichit (17.Lazar 58e).

CLERMONT : 3E Stretlle (19e), Cancoriet (46e), Nakaitaci (51e) ; 1T Parra (52e) ; 4P Fernandez (13e, 29e), Parra (64e, 72e).

CASTRES : 1E Urdapilleta (24e) ; 1T Urdapilleta (25e) ; 4P Urdapilleta (9e, 63e), Caminati (37e),Kockott (78e).

Carton jaune : Caminati (59e, plaquage dangereux). 

Les meilleurs : à Clermont : Nakaitaci, Lee, Rougerie, Cancoriet, Strettle, Van der Merwe, Kayser ; à Castres: Urdapilleta, Dupont, Combezou, Tulou

Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?