Top 14 : Bilan de la 7ème journée

  • Top 14 : Bilan de la 7ème journée
    Top 14 : Bilan de la 7ème journée
Publié le , mis à jour

La 7ème journée de Top 14 a vu le réveil de Bordeaux-Bègles à l’extérieur et la nouvelle défaite du Racing 92 loin de ses bases en Corrèze. Toulon remonte au classement après sa victoire bonifiée à Marseille face à Montpellier, tandis que Bayonne ne peut faire mieux que le nul face à Lyon. Grenoble est toujours lanterne rouge.

 Le match

Stade français – La Rochelle

 

Le Stade français l’a échappé belle. Dominateurs durant une bonne partie du match, les joueurs de la capitale se sont offerts une grosse frayeur en fin de match. À 31-26, ils ont su faire le dos rond et ont surtout su s’employer en défense pour éviter que le Stade Rochelais , déterminé, ne recolle au score voire l’emporte. Dans un match à six essais (le plus prolifique de la journée), disputé à l’heure du repas dominical, les deux équipes ont offerts aux spectateurs présents dans les travées de Jean-Bouin un menu plutôt sympathique et copieux. Un exemple à suivre.

 

L’équipe en hausse

Bordeaux-Bègles

 

Bordeaux-Bègles aime le Hameau. Comme l’an dernier (victoire 3-15), l’UBB s’impose à Pau , cette fois-ci au terme d’un match autrement plus disputé. Menés 28-23 à trois minutes de la fin, les Bordelais ont su bénéficier de la providence et des cannes de Romain Lonca qui interceptait une passe de Tom Taylor pour aller planter un coup de poignard. Lionel Beauxis n’avait plus qu’à convertir la transformation. Bordeaux-Bègles reste sixième et peut préparer l’avenir (réception de Brive et début de la Champions Cup) sereinement.      

 

 

L’équipe en baisse

Pau

Pau y aura cru jusqu’à la 77ème minute. Après sa victoire épique à Grenoble au terme d’un match fou, les Béarnais se sont laissés piéger chez eux par Bordeaux-Bègles alors qu’ils tenaient le score et que la victoire leur tendait les bras. Toujours aussi séduisants chez les trois-quarts, les Palois ont montré un visage plus inquiétant dans les phases de conquête où la Section a été mise à mal. Face à Lyon ce week-end dans un match qui va compter pour le maintien, il faudra montrer autre chose .

 

 

L’essai du week-end

Noa Nakaitaci

Noa Nakaitaci est en grande forme. Il a inscrit ce week-end son sixième essai en cinq titularisations! Face à Castres, l'ailier clermontois a inscrit un drôle d'essai se permettant de passer en revue la défense castraise. Et après cet essai sublime, l’ailier d’origine fidjienne n’en est pas resté là. Auteur d’un geste déplacé sur son essai à l’encontre du Castrais Julien Caminati, l’international français  s’est excusé publiquement sur Twitter après-match.

 

 

 

Le fait du week-end

Le Racing n’y arrive toujours pas à l’extérieur

 Le champion de France en titre cale à l’extérieur. Depuis le début de saison, l’équipe francilienne n’a toujours pas remporté la moindre victoire ni le moindre point à l’extérieur. À Brive , les Racingmen sont tombés sur une équipe coriace et toujours aussi difficile à manœuvrer chez elle. Les Corréziens avaient enfilé leur tenue de gala pour l’occasion et ont montré leur meilleur visage, au grand dam des hommes de Travers et Labit.

 

Le tweet

Vincent Etcheto, l’entraîneur de l’Aviron Bayonnais s’est voulu résolument optimiste après le nul de son équipe face à Lyon à Jean-Dauger. Premier relégable avec 8 pts, Bayonne va jouer gros à Grenoble samedi soir. Au stade des Alpes, le duel entre actuels relégables sent la poudre.

 

L'instant « retrouvailles »

À Marseille, François Trinh-Duc retrouvait le club où il a grandi rugbystiquement et découvert le monde professionnel. Auteur d'un match moyen, où il ne s'est jamais réellement mis en valeur,  l'enfant du Pic Saint-Loup se contentera -outre les retrouvailles avec son ami de toujours Fulgence Ouedraogo- de la victoire avec bonus offensif de sa nouvelle équipe, le RCT. 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?