Ratchford, Gelling, le duel de la finale

  • Ratchford, Gelling, le duel de la finale
    Ratchford, Gelling, le duel de la finale
Publié le , mis à jour

Stefan Ratchford pour Warrington, Antony Gelling pour Wigan, seront les animateurs de cette finale.

La finale de la Cup a souri à Hull FC pour deux petits points  d’écart face à Warrington (12-10). Il y a moins d’une semaine, Cronulla s’est imposé aux dépens de Melbourne sur le même score (14-12). En League-One, deux points d’avance (24-22) ont fait le bonheur de Rochdale face à Toulouse. Selon, les spécialistes d’Outre-Manche, un écart de deux points  pourrait également sanctionner cette finale de la Super League. De par sa grande rigueur défensive (2 essais encaissés) lors des deux dernières rencontres, la faveur du pronostic va à Warrington. En revanche, en cette fin de parcours, Wigan a montré la qualité de son collectif. Physiquement au point, les Wiganers peuvent sortir vainqueurs de ce dernier rendez-vous.

La clé du match, elle est (certainement) détenue par deux futurs acteurs de cette finale. A Wigan, le centre international des Iles Cook, le centre Anthony Gelling, un colosse venu du Pacifique (1 mètre 96, 100 kilos) est l’actuellement l’homme de base de l’attaque des Wiganers. Ces derniers lui doivent une fière chandelle lors de la demi-finale face à Hull FC (28-18). A deux minutes de la fin, il a fait sauter le verrou défensif de Hull.  Un ultime essai qui synonyme d’un aller simple pour Manchester. 

A Warrington, tous les spectateurs auront les yeux rivés sur le très polyvalent  Stefan Ratchford. Natif de Wigan, à 28 ans, il est très à l’aise au centre, à l’ouverture, à la mêlée,  à l’arrière, le poste où il a évolué vendredi dernier face à St Helens. A l’occasion de cette finale, un sentiment de revanche va animer l’attaquant des « loups ». Lors de la finale de la Cup à Wembley, il est passé à côté de son sujet en maquant une pénalité face à poteau. Une pénalité manquée qui a fait le bonheur de Hull FC. Samedi, Stefan et ses coéquipiers n’imaginent pas laisser échapper  une nouvelle finale en l’espace d’un mois. Ils veulent être les premiers à ramener la Super-League à Warrington. Pour cela, Stefan doit également prendre le meilleur sur Antony Gelling. Ce duel se décidera du  lauréat 2016 de l’épreuve.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?