• Phalip, un chasseur au lancer
    Phalip, un chasseur au lancer
Publié le / Modifié le
Pro D2

Phalip, un chasseur au lancer

Le jeune Biterrois va vivre sa première titularisation ce week-end à Narbonne.

Immergé en pleine nature, un fusil à la main, Baptiste Phalip est dans son élément : « Je suis très nature et c’est vrai que je chasse un peu sur mon temps libre, sans exagérer. Baky Meité est déjà venu avec moi pour sa première partie de chasse et je compte amener bientôt Francisco Fernandes. » Par le biais de sa passion, ce natif de Béziers, discret et solitaire, s’est rapproché de ses coéquipiers : « Au début, c’était très difficile de m’intégrer car j’étais le plus jeune et en plus le plus timide. Après, j’ai commencé à pointer mon nez, à commencer à jouer et les choses ont changé. Je n’ai pas fait évoluer ma personnalité au quotidien, mais je me suis libéré au sein du groupe car j’ai senti qu’on comptait plus sur moi. »

« Jouer sans calculer »

Auteur de quatre matchs cette saison (cinq l’an passé), ce jeune talonneur de 21 ans a su « profiter » de la blessure de Pinto Ferrer pour se révéler. Présent à l’ASBH depuis l’âge de cinq ans, sa fidélité sera récompensée vendredi soir à Narbonne, où il fêtera sa première titularisation : « Depuis que je suis tout petit, j’entends les supporters en parler… Être titulaire lors du derby, ça change beaucoup de choses dans mon esprit. Ce sera un moment très spécial. » Lanceur précis et « talon » dynamique, Phalip (1,83 m et 106 kg) ne devra donc pas se laisser prendre par l’événement vendredi : « Les coachs m’ont demandé de ne pas me mettre de pression négative et de jouer sans calculer. » Le meilleur moyen de briller pour ce pensionnaire du centre de formation. Et de réaliser in fine son rêve : « Ma priorité est de signer un contrat pro avec mon club de cœur. J’espère que Béziers m’offrira cette opportunité. »

Par Julien LOUIS

Réagir