Les Rochelais au révélateur toulonnais

  • Les Rochelais au révélateur toulonnais
    Les Rochelais au révélateur toulonnais
Publié le , mis à jour

Auteurs d'un match en demi-teinte face au Stade Français, les Rochelais n'ont pas voulu ressasser la défaite et se sont focalisés sur la venue de Toulon. Kevin Gourdon et Leandro Cedaro se sont exprimés quant aux attentes collectives avant cette rencontre.

 

Cette semaine, le Stade Rochelais ne s'est pas attardé sur sa dernière prestation face aux Parisiens au Stade Jean Bouin : « Nous savons pourquoi nous avons perdus, mais nous avons décidé de tout de suite basculer sur le match de Toulon. » déclarait ainsi Kevin Gourdon, qui a prolongé jeudi son aventure rochelaise jusqu'en 2020.

 

Réussir l'entame de match

S'il y a bien une erreur que les Rochelais devront ne pas reproduire lors de la réception du RCT c'est leur entame, car depuis le début de saison, les Maritimes peinent à rentrer dans leurs matchs. Rapidement menés face à Clermont, lors de la première journée, les Rochelais, portés par un stade Marcel Deflandre bouillant, avaient fait preuve de caractère pour faire basculer le physionomie et décrocher le match nul. Mais face aux Parisiens, loin de leur antre, leur mauvaise entame a coûté le match aux joueurs de Patrice Collazo. Face à Toulon, les Rochelais savent donc qu'ils devront directement entrer dans le vif du sujet. 

 

Match spécial pour Kévin Gourdon

Pour Kevin Gourdon, ce match sera forcément un peu spécial. Passé par le RCT en crabos, le troisième ligne international avoue être resté en contact avec plusieurs joueurs comme Xavier Chiocci ou encore Florian Fresia, avant de préciser qu'ils ne se parlent « jamais avant un match. ». En résumé, avant le match, comme sur le terrain, les amitiés restent aux vestiaires.

 

Objectif Top 6

Cette équipe de Toulon reste « un gros morceau » pour les hommes de Patrice Collazo : « Ils sont solides de partout » reconnait Kevin Gourdon. Une équipe varoise qui, après un début de saison poussif, vient de se replacer dans la course aux qualifications, en enchaînant des succès face à Clermont et Montpellier. Ainsi, s'ils viennent avec une équipe remaniée, les Toulonnais voudront contrarier la bonne forme rochelaise. Ce match permettra donc de jauger le véritable niveau du Stade rochelais.  « C'est lors de ces matchs-là qu'on va pouvoir juger si on est bons. » admet Kevin Gourdon. Cependant, même si la victoire est au rendez-vous, les Rochelais devront éviter de s'emballer. « Gagner c'est juste notre job ! En tant que joueur, pas de quoi s'emballer ou se voir déjà dans le Top 6 ». De son côté, le deuxième ligne argentin, Leandro Cedaro, sait que ce match va être un véritable combat : « Nous sommes conscients que Toulon vient ici pour donner son maximum. Nous devrons donc compliquer la tâche des Varois, afin de prouver que l'on mérite notre place au classement. » Et s'ils avouent que la préparation a été plus intense que par le passé, Leandro Cedaro relativisait la réception du RCT en rappelant que « malgré tout cela restait un match comme tous les autres. » Si auparavant Toulon se déplaçait à Marcel Deflandre en qualité de favoris, ce sont cette fois les Rochelais, deuxième du Top14 qui reçoivent des Varois troisièmes. Côté tribunes, cette rencontre sera également prise au sérieux et nul doute que les supporters voudront enflammer le match. Sur, comme en dehors du terrain, la fête devrait être au rendez-vous ! Par Jessica Fiscal

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?