Le Racing revient de loin !

  • Le Racing revient de loin !
    Le Racing revient de loin !
Publié le

Méconnaissables en première période, les Franciliens ont accéléré dans le deuxième acte et, menés par un Machenaud des grands jours, ont remporté un derby importantissime.

Le résumé

Comme anesthésiés par les révélations de nos confrères de l'Équipe concernant des traces de corticoïdes retrouvées dans les urines de trois de leurs joueurs, les Racingmen débutaient ce derby parisien de la plus mauvaise des façons. Pendant toute une mi-temps et malgré un essai opportuniste inscrit par Juan Imhoff, les soldats roses dominaient largement la rencontre, alternant jeu au près et attaques au large et faisant finalement souffrir mille morts les champions de France en titre (16-10 à la pause ). A la reprise, les coéquipiers de Chris Masoe revenaient sur le terrain de Colombes animés d'autres intentions. Par trois coups de pied, Maxime Machenaud remettaient les siens dans le match et, à dix minutes de la fin de la rencontre, les deux équipes étaient dos à dos (19-19). En fin de match, Jules Plisson -entré en jeu à la place de Meyer Bosman- et Machenaud se répondaient au pied. Il fallait finalement attendre la dernière seconde du match pour voir l'international Camille Chat se détacher d'un ruck et marquer en force (24-19). Ouf, sauvés !

 

Le fait du match

Au Racing, les maîtres ès « off-load » sont légion. Entre Casey Laulala, Chris Masoe ou Leone Nakarawa, les champions de France ont ainsi de multiples choix en matière de jeu dans la défense. Visiblement prévenus, les défenseurs parisiens avaient donc décidé samedi de défendre au buste, bloquant ainsi les bras de leurs adversaires. Gênés dans leurs libérations et finalement sanctionnés par M. Cardona, les Franciliens eurent de leurs côtés toutes les peines du monde à faire rebondir le jeu. Pour mémoire, les soldats roses s'étaient également signalés de la sorte face à La Rochelle, la semaine dernière (31-26).

 

L'essai du match

39e minute de jeu. Le flanker du Stade français Sekou Macalou fait parler sa puissance dans le petit périmètre et envoie au tapis trois défenseurs franciliens. L'action rebondit sur l'extérieur, où Julien Dupuy trouve Sylvain Nicolas. D'une passe volleyée magnifique, le flanker du Stade français écarte sur Julien Arias. Le marqueur parisien, seul sur l'aile, raffute Rémi Talès et file à l'essai. Sublime ! L'homme du match Auteur d'un 100 % dans ses tirs aux buts et de quatorze des vingt-quatre points franciliens, Maxime Machenaud a livré une performance étincelante à Colombes, lors du derby francilien. De bon augure avant le début de la coupe d'Europe !

 

Les meilleurs:  au Stade français : Macalou, Dupuy, Nicolas, Waisea, Bonneval, Gabrillagues, Pyle, Sempere

Au Racing 92 : Machenaud, Imhoff au Racing 92.  ​

Marc Duzan
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?