Villeneuve-sur-Lot : de l’ombre à la lumière

  • Villeneuve-sur-Lot : de l’ombre à la lumière
    Villeneuve-sur-Lot : de l’ombre à la lumière
Publié le , mis à jour

En souffrance l’an dernier, le club pionnier du mouvement treiziste a relevé la tête avec succès. Cette saison, il ambitionne de se retrouver dans  le milieu de tableau.

Dans l’histoire de la discipline, Villeneuve-sur-Lot répond au qualificatif du club pionnier. En effet, c’est dans la préfecture  du  Lot-et-Garonne que tout est parti sous la houlette Jean-Galia, le père du mouvement treiziste. En 1935, c’est le premier club à avoir inscrit  son nom au palmarès du championnat de France. Huit autres boucliers (1959, 1964, 1980, 1996, 1999, 2001, 2002, 2003) et sept Coupe de France sont ensuite venus séjourner dans la ville natale du réalisateur André Téchiné. Or, cette institution sportive qui est aussi baptisée « l’academy » par la presse anglaise,  a connu l’an dernier, le moment le plus obscur de son histoire. Il y a un an à peine, le club plombé par des dettes  a échappé d’un cheveu à une mise en liquidation, au dépôt de bilan. Le tribunal d’Agen (indulgent au regard de l’histoire de la maison verte) a accordé un étalement de la dette permettant au club de s’engager dans la compétition élite. Finalement avec une intersaison agitée, le départ de joueurs cadres, l’équipe fanion a tiré le diable par la queue tout au long de la saison. Lors de la première phase, elle a fermé la marche avec zéro victoire pour dix-huit rencontres. Sa première victoire (trois au total), elle l’a décrochée en mars face à la réserve de Toulouse (31-30).  La saison passée fut en en mot, une année de transition. « Il faut rendre hommage aux joueurs qui dans la difficulté, l’accumulation de défaites n’ont jamais baissé les bras. Ils ont sauvé le club, ils se sont vraiment sacrifiés  », confie le co-président Jean-Pierre Sagnette.

 

De nouvelles bases

La saison passée pendant que l’équipe fanion s’échinait à résister face aux grosses écuries du championnat, le comité directeur et ses deux co-présidents Jean-Pierre Sagnette et Patrick Maury ont mis en place un nouveau budget, un projet sportif. Cette année, le club repart sur de nouvelles bases avec un budget équilibré et  effectif de vingt-six joueurs. Sur le plan sportif, l’ensemble du club a pour projet de se classer dans le milieu de tableau ambitionnant une place en quart de finale. Au bord de la mise en sommeil, il y a un an, le Villeneuve-rugby League est passé maintenant  de l’ombre à la lumière.

 

L'effectif 2016-2017

Moualkia, Nachit, Troyes, Escoder, Vick, Djerbani, Novais, Villegas, De Martini, El Azizi, Decarnin, Thomas et Benjamin Lasvesnes, Gautier, Maria, Fakir, Nikolic, Barthau, Carrasco, Nicolas, Delpech, Cornut. Stagiaires : Bachouk, Tinjus, Boussaïdi, Gil, Bouafie. Encadrement : Mickael Jatz, Christophe Cornut.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?