Angoulême enchaîne face à Dax

  • Angoulême enchaîne face à Dax
    Angoulême enchaîne face à Dax
Publié le / Mis à jour le

Malmenés en première période, les joueurs d'Angoulême continuent sur leur lancée et s'imposent finalement 29-14 face à de courageux Dacquois.

Angoulême 29 - 14 Dax

Par Jean-François Chrétien

 

Résumé de la rencontre

Les Angoumoisins ont été malmenés par les Dacquois en première période. Ils ont couru après le score pendant quarante minutes après l’essai landais inscrit par Tuineau (10è). Ils restaient dans la partie grâce à la botte de Jean Ric-Lombard qui réussissait trois pénalités sur quatre. Mais on sentait qu’il y avait de la fébrilité. Et ce sont les avants charentais qui allaient remettre tout le monde dans le bon sens. On s’acheminait vers la mi-temps avec un avantage pour les visiteurs. C’était sans compter sur la mêlée charentaise qui reprenait des couleurs et mettait à mal sa vis-à-vis. A tel point que sur la sirène, après trois mêlées à cinq mètres, l’arbitre accordait un essai de pénalité que transformait Jean-Ric Lombard. 16-14 à la pause. Les Charentais avaient inversés la tendance.

Et ils confirmaient leur supériorité à la reprise. Dominateurs en mêlée, et défendant bien, ils poussaient les Dacquois à la faute et Ric-Lombard ne se faisait pas prier pour passer les pénalités. Contrairement à son homologue Dacquois Cachet qui manquait ses tentatives à trois reprises. Mieux, sur une superbe action initiée par les avants, Duca servait Bolakoro qui marquait entre les perches. Duca transformait pour porter le score final à 29-14.

 

L’action de la rencontre

On jouait la soixante-dixième minute. Les Charentais bénéficiaient d’une pénalité suite à une position de hors-jeu. Ils jouaient une pénaltouche et gagnaient le ballon. S’en suivait un maul et le ballon sortait pour Ayestaran. Passe rapide pour Duca qui transmettait à Bolakoro lancé comme une fusée et qui s’en allait aplatir entre les perches.

 

Le joueur de la rencontre

Le cinq de devant du SAXV qui a remis tout le monde dans le match. En fin de première période avec cet essai de pénalité et en seconde période en dominant le pack adverse et permettant à Bolakoro de conclure entre les poteaux.

 

Les meilleurs

Ric-Lombard, Halatavau, Roger, Sutiashvili, Le Guen ; Naqalevu, Tuineau, Coletta.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir