Mont-de-Marsan se relance

  • Mont-de-Marsan se relance
    Mont-de-Marsan se relance
Publié le / Mis à jour le

Auteurs d’une prestation inégale, les Montois glanent un bonus offensif qui leur permet de revenir dans la première partie du tableau. Une bonne opération.

Mont-de-Marsan 32 - 12 Albi

Par Pierre Baylet

 

Résumé de la rencontre

Voilà une rencontre qui ne restera pas dans les annales. Après une bonne entame mais un manque d'efficacité, les Montois ont connu un passage à vide en fin de première période, permettant aux Albigeois de recoller au score à la pause (9-9). Heureusement, ils revenaient sur le terrain avec de meilleures intentions, et profitaient de l’indiscipline de leurs adversaires (quatre cartons jaunes) pour se détacher petit à petit, d’abord par un essai de pénalité arraché par la mêlée montoise, avant que James, sur un exploit personnel, ne creuse définitivement l’écart. Il restait à finir le travail en allant chercher le bonus offensif, chose faite sur un nouvel exploit solitaire de Nakani Wakaya, le centre fidjien. Une victoire à cinq points heureuse pour des Landais pas toujours cohérents dans la conduite de leur jeu. Quant aux Albigeois, leur indiscipline ne pouvait pas leur permettre d’espérer quoi que ce soit d’une soirée bien terne.

 

Le fait de la rencontre

Les quatre cartons jaunes tarnais ont bien sûr pesé lourd dans cette rencontre. Réduits à quatorze puis à treize juste avant la pause, les Albigeois avaient réussi à limiter la casse. Mais de retour à quinze contre quinze, ils encaissaient deux nouveaux cartons coup sur coup. Trop compliqué, dans ces conditions, de pouvoir rivaliser.

 

L'essai de la rencontre

Celui de Mathew James, rentré en jeu quelques minutes auparavant. La combinaison en touche n’était pas parfaitement exécutée et les Landais étaient proches de perdre le ballon qui arrivait un peu par hasard dans les bras de l’ouvreur qui s’engageait dans la défense, franchissait, accélérait pour déborder le dernier défenseur avant de s’affaler au pied des poteaux. 

 

L'homme de la rencontre

S’il faut en trouver un, on votera pour Yan Brethous, le flanker jaune et noir, encore au four et au moulin en défense et au soutien de ses attaquants, et auteur de quelques gestes techniques qui en disent long sur les progrès réalisés par ce pur produit de la formation montoise.

 

Les meilleurs

Cabannes, Salawa, Taulanga, Malafosse, Caudullo, Brethous ; Damiani, Dedieu, Farré, Barthélémy.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir