Top 14 : après la Champions Cup, qui est le meilleur ?

  • Top 14 : après la Champions Cup, qui est le meilleur ?
    Top 14 : après la Champions Cup, qui est le meilleur ?
Publié le , mis à jour

Deux semaines de Champions Cup et retour au Top 14... durant deux week-ends. Faire la bascule entre les deux compétitions est une habitude mais aussi une difficulté pour les clubs français au coeur de l'automne et de l'hiver. Alors la saison dernière, qui s'en est le mieux sorti ?

Comme toutes les saisons, la phase de poules de la Champions Cup se découpe en trois blocs de matchs : deux rencontres en octobre, deux en décembre et deux en janvier. La saison dernière, Coupe du monde oblige, les deux premières rencontres ont eu lieu en novembre. Les attentats du 13 novembre qui ont frappé la France ont amené les autorités à reporter certains matchs au mois de janvier. Peu importe, cette phase de poules a bien eu trois blocs.

Entre chaque, le retour au pain quotidien, le Top 14. Est-ce une transition difficile ? Pour certains, oui. Nous avons regardé à la loupe les matchs de la saison dernière.

 

Carton plein pour le Racing, Clermont en difficulté

Afin de mettre en avant les clubs disputant cette année la Champions Cup, nous avons occulté les statistiques du Stade français et d'Oyonnax. Nous observons que le retour au Top 14 fut difficile pour Clermont la saison dernière. Avec trois défaites après chaque match de Coupe d'Europe, les Clermontois semblent avoir été fragilisés par leur mauvais parcours européen (élimination au premier tour).

Tout le contraire du Racing 92, toujours victorieux au retour de ses escapades européennes (trois victoires sur trois). Pour les trois autres clubs en course cette saison, à savoir Toulouse, Bordeaux-Bègles et Toulon, le bilan est positif avec deux victoires pour un revers.

 

 

Calendrier : compliqué pour Castres, abordable pour Toulouse

Clermont fera-t-il mieux cette saison au sortir de la Coupe d'Europe que l'exercice précédent ? Au vu du calendrier des Auvergnats, le bilan devrait être plus positif. Avec Brive, le Stade français et Bordeaux-Bègles, le programme s'annonce moins chargé qu'il y a un an où les week-ends suivant la Champions Cup, l'ASM avait dû affronter Toulon, le Racing et Montpellier.

Cette saison, l'enchaînement Coupe d'Europe – Top 14 semble compliqué pour Castres qui défiera trois poids lourds du championnat (Bordeaux-Bègles, le Racing et Montpellier). Au contraire du Stade toulousain qui rencontrera deux fois la Section paloise après ses matchs de Champions Cup et une fois Grenoble. Premières indications sur les capacités de basculement des représentants français de la Coupe d'Europe au Top 14 dès ce week-end.

 

Par Kevin Saccani (@saccanikevin)

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?