Barry : « Les avants vont choisir la physionomie du match »

  • Barry : « Les avants vont choisir la physionomie du match »
    Barry : « Les avants vont choisir la physionomie du match »
Publié le , mis à jour

Le Top 14 reprend ce week-end et pour les Rochelais un déplacement à Montpellier se profile. Steeve Barry, titulaire à l'aile pour cette rencontre, se confie sur ce déplacement qui ne va pas être des plus simples à négocier après la parenthèse européenne.

Un jeu bien différent va vous attendre samedi à Montpellier que pendant ces deux journées de Challenge...

Steeve Barry : « Je ne sais pas vraiment ce qui nous attend à Montpellier, mais une chose est sûre c'est qu'il y aura certainement plus d'affrontements que pendant la Challenge Cup. Nous avons proposé un jeu ouvert lors de ces deux journées européennes, mais samedi Montpellier va nous attendre avec leur gros et leurs trois-quarts solides, le jeu va donc être plus rugueux. »

 

Comment voyez-vous cette équipe de Montpellier, notamment après leur match face au Leinster ?

« Ils ont fait une grosse performance. Physiquement, nous avons pu voir que les Montpelliérains avaient pris le dessus sur cette équipe de Leinster. Il est évident qu'après ce match nous savons ce qui nous attend. »

 

Il y a un joueur qui est très en forme ces derniers temps dans l'effectif montpelliérain, c'est Nemani Nadolo, qu'en pensez-vous ?

« L'objectif n'est pas d'en cibler un plus qu'un autre. C'est une équipe qui a beaucoup d'internationaux il va donc falloir se méfier de tous les joueurs. Comme Nadolo, Steyn est un joueur très imposant et puissant aussi. Certes Nadolo est impressionnant, mais je ne m'inquiète pas pour la personne qui l'affrontera samedi. »

 

Si vos trois-quarts ont beaucoup été mis en lumière ces derniers temps, cette rencontre pourra surtout concerner les avants.

« Il est vrai qu'en face ils ont un gros pack. Il va falloir répondre présent et je pense que les avants vont choisir la physionomie du match. Il va notamment falloir être bon en conquête. »

 

Comment l'équipe se sent après cette parenthèse européenne ?

« L'équipe se sent bien. L'effectif a beaucoup tourné lors du Challenge, notre profondeur de banc a été très importante aussi lors de ces deux journées. Aujourd'hui, nous sommes sur une bonne dynamique pour reprendre le championnat. »

 

Par Jessica Fiscal, à la Rochelle

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?