Le Rochelle, jusqu'au bout de l'effort

  • Le Rochelle, jusqu'au bout de l'effort
    Le Rochelle, jusqu'au bout de l'effort
Publié le

Alors qu'ils menaient à la mi-temps, en seconde période, les Rochelais sont devenus spectacteurs du jeu toulousain. Se faisant peur à partir de l'heure de jeu, c'est pourtant grâce à un effort considérable, que le Stade Rochelais décroche cette victoire face au Stade Toulousain (25-19).

Résumé du match :

Une rencontre tendue, sous tension même entre le deuxième et le quatrième de ce Top 14. Des coups rendus les uns après les autres, et même si à la pause, le Stade Rochelais mène 9 à 3 c'est bel et bien le Stade Toulousain qui a tenté par trois fois de faire flancher les Maritimes près de leur ligne. Mais les hommes d'Ugo Mola accumulent trop d'erreurs près de la ligne rochelaise. Des erreurs de mains mais surtout de la maladresse à cause desquelles les toulousains laissent trop de points passés. En face Zack Holmes est à 100% pour les premières quarante minutes.

En deuxième période, dix minutes à peine la reprise, c'est Gabriel Lacroix qui vient donner de l'air aux jaune et noir. Le premier essai de la partie,très bien négocié par un gros travail de Pierre Aguillon qui a su libéré le jeune ailier au bon moment, acteur d'un raffût sur le demi de mêlée toulousain, Samuel Marques, il aura la voie libre pour aller aplatir le ballon derrière la ligne toulousaine. Mais c'était sans compter sur la force de persuasion des Toulousains, qui sur une touche rochelaise perdue vont aller aplatir leur premier essai à peine cinq minutes plus tard par l'intermédiaire de Semi Kunatani. A l'heure de jeu,le score se resserre 19 à 13 en faveur des rochelais. Et les Maritimes vont alors subir pendant trente minutes la pression rouge et noir, au point que les coéquipiers de Thierry Dusautoir vont revenir à égalité à 10 minutes de la fin (19-19).

Auteur d'un 100% ce dimanche, c'est Zack Holmes qui délivrera son équipe. Score final : 25 -19, le Stade Rochelais s'est fait très peur mais remporte bel et bien ce match face à un Stade Toulousain en grande forme cet après midi.

 

Fait du match :

Après un plaquage sur une action toulousaine, le jeune Charles Bouldoire, a été contraint de quitter le terrain de Marcel Deflandre à la 38e minute. Certainement blessé d'une fracture du genou gauche, le jeune joueur a rejoint les vestiaires sur un brancard en pleurs, tandis que le public scandait son nom et s'est levé pour l'applaudir.

 

Les meilleurs :

A la Rochelle : Holmes, Maurouard, Botia, Amosa, Lacroix

A Toulouse : Marques, Marchand, Kunatani, Palisson

 

Par Jessica Fiscal

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?