L’Oscar de la semaine : Luke Braid

  • L’Oscar de la semaine : Luke Braid
    L’Oscar de la semaine : Luke Braid
Publié le

Le troisième ligne de Bordeaux-Bègles a grandement participé à la victoire des siens sur le terrain de Grenoble (24-22) samedi soir.

Il n’est probablement pas le plus glamour, ni le plus visible des joueurs de l’UBB. Et pourtant, quel guerrier! De tous les rucks, de tous les plaquages, de tous les combats, le flanker girondin Luke Braid a abattu un travail colossal à Grenoble, jusqu’au bout des arrêts de jeu. «Luke, c’est un gladiateur dans l’arène, confiait récemment à son sujet Raphaël Ibañez. Il est arrivé d’Auckland la saison dernière avec un potentiel physique amoindri après des commotions cérébrales répétées. Vu son engagement sur le terrain, je comprends un peu mieux que ce soit arrivé. Maintenant qu’il s’est remis en forme, il nous est indispensable. » Meilleur défenseur du match au stade des Alpes (15 plaquages), Braid a en effet été un poison constant pour les Isérois, empêchés de bénéficier de sorties de balles rapides. «Parfois, avec sa chevelure blonde, on pourrait basculer trente années en arrière voir Jean-Pierre Rives sur le terrain, souriait Ibañez. Même si je ne suis pas certain que Luke connaisse Jean-Pierre. » On fait pire, comme hommage…

Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?