[ France – Australie ] Les enseignements de la liste

  • [ France – Australie ] Les enseignements de la liste
    [ France – Australie ] Les enseignements de la liste
Publié le , mis à jour

Le staff du XV de France a appelé cinq joueurs dans la liste retenue pour préparer le deuxième test de novembre contre l’Australie, samedi au Stade de France (21h00). Entre les blessures à déplorer après le match de samedi dernier contre les Samoa (victoire 52-8) et la volonté du staff de voir de nouvelles têtes, voilà les enseignements à en tirer.

Bézy et Plisson restent à la maison, Lopez fait son retour

Avec la blessure de François Trinh-Duc (fracture de l’avant-bras), le staff devait appeler un demi d’ouverture. Et son choix s’est porté sur le Clermontois Camille Lopez, préféré au Parisien Jules Plisson. Plus appelé en Bleu depuis le Tournoi des Six Nations 2015, et une victoire en Italie le 15 mars 2015 (0-29), le demi d’ouverture de l’ASM (27 ans, 9 sélections) est récompensé pour son très bon début de saison avec son club en championnat et en Coupe d’Europe (notamment lors de la victoire à Exeter). Faisant preuve de belles dispositions dans le jeu et pouvant buter, le Clermontois ne sera pas dépaysé au sein d’une ligne offensive à forte composante auvergnate avec Wesley Fofana et Rémi Lamerat au centre et Scott Spedding à l’arrière. Absent de la dernière Coupe du monde sous le mandat de Philippe Saint-André, le joueur est appelé pour la première fois par Guy Novès et tient là une occasion en or de revenir sur le devant de la scène avec le maillot bleu à un poste où la hiérarchie est floue avec la blessure de Trinh-Duc. Pour Jules Plisson, déjà présent dans la liste des 32 pour le premier match face aux Samoa mais non conservé dans le groupe final des 25, et titulaire avec le Stade français face à Toulon en Top 14 (défaite 31-12), il faudra encore patienter cet automne après un début de saison relativement plus mitigé. Même chose pour Sébastien Bézy, non rappelé cette semaine dans le groupe France. Le staff a décidé de renouveler sa confiance à Maxime Machenaud et Baptiste Serin et travaillera exclusivement avec les deux demis de mêlée en vue contre les Samoa.

 

Au poste de pilier gauche, Chiocci se disputera une place de titulaire avec Baille

Xavier Chiocci (26 ans, 5 sélections) profite du forfait du Bordelo-Béglais Jefferson Poirot qui souffre d’une luxation de l’épaule pour retrouver le XV de France après avoir été remplaçant en mars dernier lors du Crunch face à l’Angleterre (défaite 21-31) dans le Tournoi des Six Nations. Le pilier gauche du RCT se retrouve en concurrence directe avec le Toulousain Cyril Baille, auteur de 44 minutes intéressantes face aux Samoa.

Chouly et Galletier de retour en troisième ligne

Loann Goujon touché à la crête iliaque droite, Damien Chouly et Kélian Galletier ont été rappelés. Blessé au quadriceps droit, et absent en début de tournée, Chouly (30 ans, 41 sélections), qui fait partie de la liste Élite retrouve le XV de France après le dernier Tournoi des Six Nations. Pour le Montpelliérain Kélian Galletier (24 ans, 1 sélection) convoqué lors de la tournée en Argentine, et sur lequel le staff compte pour le futur du XV de France, la découverte du niveau international se poursuit. Ces deux joueurs devront composer avec le maintien de Kévin Gourdon dans le groupe, bien que touché lors du match face aux Samoa (torsion d’un genou et d’une cheville) et la très grande forme actuelle de Louis Picamoles et Charles Ollivon sans oublier la présence de Wenceslas Lauret. Le staff aura donc le choix. Abondance de biens ne nuit pas.

Mermoz pour faire le nombre en centre ?

Avec deux demis de mêlée et deux demis d’ouverture, une place s’est libérée au sein de la ligne de trois-quarts. L’occasion pour le centre toulonnais Maxime Mermoz (30 ans, 35 sélections), membre de la liste Élite d’intégrer le groupe et de tutoyer la très grosse concurrence au poste cette semaine aux côtés de Wesley Fofana, Rémi Lamerat, et Gaël Fickou.

Le groupe :

Avants : Atonio, Baille, Bonfils, Chat, Chiocci, Chouly, Galletier, Gourdon, Guirado, Iturria, Lauret, Ledevedec, Maestri, Ollivon, Picamoles, Ric, Slimani, Spedding, Vakatawa, Vahaamahina.

Trois-quarts : D. Camara, Doussain, Dulin, Fickou, Fofana, Huget, Lamerat, Lopez, Machenaud, Mermoz, Nakaitaci, Serin, Spedding, Vakatawa.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?