Oyonnax enchaîne

  • Oyonnax enchaîne
    Oyonnax enchaîne
Publié le , mis à jour

Solide à défaut d'être inspiré, Oyonnax a décroché un sixième succès de suite à Bourgoin, qui ne parvient pas à sortir la tête de l'eau mais décroche un heureux point de bonus défensif sur la sirène.

Bourgoin 23 - 26 Oyonnax

Par Sébastien Fiatte

 

Résumé de la rencontre

D'entrée, Oyonnax imposait sa puissance sur les deux premières mêlées et Jérémy Gondrand ouvrait le score. En difficulté en conquête, Bourgoin s'en remettait à des chandelles pour tenter de forcer le verrou adverse, sans beaucoup de réussite. La domination des visiteurs était récompensée par un essai de Ma'afu (26e) et les Oyonnaxiens menaient logiquement à la pause (13-6). Il fallut attendre la 55e minute pour voir le match se débrider. Après avoir encaissé un essai en contre (9-23), Bourgoin répliquait par un essai sur pénaltouche de Janaudy (64e), en supériorité numérique après le carton jaune infligé à Greyling (64e). Ce baroud d'honneur n'a pas suffi. Gondrand se chargea d'assurer le succès oyonnaxien face aux perches (73e). Il fut bien inspiré. Sur la sirène, Mickaël Recordier donnait le point de bonus défensif à son équipe (23-26).

 

Le fait du match

La puissance oyonnaxienne a fait la différence face à un CSBJ bien timoré, malgré le sursaut attendu après les changements intervenus dans le staff. Avec un jeu restrictif, les locaux ont peut-être manqué d'ambition face à un adversaire au jeu simple, efficace et prompt à ne pas se laisser impressionner dans un derby haché par de nombreuses chicaneries de part et d'autres.

 

Le tournant de la rencontre

Après avoir gâché une mêlée à dix mètres (56e) et un ballon de relance (57e), Bourgoin se retrouva à nouveau devant la ligne oyonnaxienne, pour l'un de ses rares temps forts depuis le début du match. Menés 16-9, les Berjalliens semblaient tout près de marquer enfin. Mais Fakalelu, à quelques mètres de la ligne ne parvint à contrôler le ballon. Quentin Etienne se saisit de l'offrande et fonça vers l'en-but adverse. Devant le retour de Kamea, il trouva Jérémy Gondrand à l'entrée des vingt-deux qui remisa pour José Lima pour un essai entre les perches (23-6. 59e). La messe était dite.

 

Le joueur de la rencontre

Pour son retour à Bourgoin, l'ouvreur oyonnaxien, Jérémy Gondrand n'a pas été ménagé par son ancien public, prompt à le siffler sur ses tentatives au pied. Cela n'a pas semblé l'affecter. Au soutien d'Etienne sur le deuxième essai, il joua bien le coup en glissant la balle à son centre, Lima. Il mit ensuite fin aux derniers espoirs berjalliens en fin de match sur une pénalité.

 

Les meilleurs

Silago, Janaudy, Coux, Adamou ; Greyling, Hall, Ursache, Etienne, Ma'afu

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?