Bayonne est allé la chercher !

  • Bayonne est allé la chercher !
    Bayonne est allé la chercher !
Publié le , mis à jour

En battant le Stade toulousain à Jean-Dauger (16-13), l'Aviron bayonnais enchaîne un deuxième succès consécutif et se relance dans la course au maintien. Toulouse repart avec le bonus défensif.

Résumé du match :

Lorsque que Sébastien Bézy a réussi sa première pénalité et porté le score à 10-0 en faveur de Toulouse, beaucoup se sont dit que l'après-midi allait être compliquée pour l'Aviron bayonnais. Mais les Basques se sont accrochés et n'ont rien lâchés. Et à l'essai prématuré de Galan (6e) et à cette pénalité de Bézy, Bayonne a répondu grâce à un essai de Jané (25e) et une pénalité de Saubusse (10-10). Dès lors, le match était lancé et les deux équipes ne se quittaient pas et rentraient à la mi-temps à égalité (13-13).

La deuxième période, de moins bonne qualité, permet tout de même à l'Aviron de faire la course en tête. Une pénalité de Saubusse offre trois points d'avance à ses coéquipiers (16-13, 46e). Et puis plus rien. Une succession de maladresses, de pénalités et la pluie qui empêche tout beau jeu. Résultat, des toulousains qui poussent et des basques qui tentent de résister. A la 84e minute, Samuel Marques tente de plus de 50 mètres la pénalité du match nul. Mais celle-ci est trop courte. Et Bayonne décroche une seconde victoire consécutive après Clermont. Celle de l'espoir.

 

L'essai du match : Jané à la 25e minute

La conclusion n'est pas spectaculaire mais c'est la passe de Willie Du Plessis que nous tenions à souligner ici. Une passe du coup de pied en diagonale d'un vingtaine de mètres atterit dans les bras de Julien Jané qui marque l'essai de l'espoir pour Bayonne. Du grand Du Plessis sur ce coup !

 

Le fait du match : Toulouse loupe le match nul à la 76e minute

A quatre minutes de la fin, le Stade obtient une pénalité en face des poteaux basques. Une bonne occasion de revenir à 16-16 et de sécuriser le match nul. Mais les hommes de Ugo Mola prennent la mêlée et se font sanctionner sur celle-ci. Au lieu de repartir de Jean-Dauger avec deux points, les toulousains s'en sortent avec seulement le bonus défensif.

 

Les meilleurs :

Taufa, Du Plessis, Monribot, Iguiniz, Martial pour Bayonne

Bézy, McAllister, Bonneval, Galan pour Toulouse

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?