Lyon reste en course

  • Lyon reste en course
    Lyon reste en course
Publié le , mis à jour

Réalistes, à défaut de maîtriser totalement leur rugby, les Lyonnais se sont imposés avec le bonus offensif contre Newcastle et restent dans la course pour la qualification (42-12).

Résumé

Cueillis à froid par deux essais au début de chaque mi-temps (5e, 45e), Lyon faisait preuve d'un réalisme implacable et marquait sur ses trois incursions dans le camp adverse par Mavinga (13e) et Lambey (34e), en force, et par Bonnefond. Avant l'heure de jeu, le Lou manquait l'occasion de prendre le bonus offensive : Romanet (49e) était devancé dans l'en-but sur un coup de pied à suivre de Loursac, puis Mavinga était stoppé près de la ligne après une relance de Romanet (52e). La libération intervenait à dix minutes de la fin. Bonnefond venait marquer en force près de la ligne (28-12. 69e). Figuerola, puis Bonnefond encore, transformait la fin du match en démonstration.

 

Le fait du match

Sans être forcément souverain et serein, la jeune garde lyonnaise a su prendre la mesure d'une équipe de Newcastle joueuse. Dominée dans l'occupation du terrain et la possession du ballon, elle a su concrétiser ses rares occasions d'essais en première période, avant de porter l'estocade en fin de match face à des Anglais résignés.

 

L'action

Au coeur de la première mi-temps, Bonnefond tapait au pied sur un ballon de relance. Romanet arrachait la balle puis transmettait à Loursac. Venu en relais, Couilloud était arrêté près de la ligne. Bonnefond ramassait la balle et permettait à Lyon de prendre le score.

 

Le joueur

Si le centre, Paul Bonnefond, auteur d'un bon match et d'un joli triplé, comment ne pas mettre en exergue le deuxième ligne lyonnais, Félix Lambey ? Au coeur du combat pendant quatre-vingt minutes, il a eu le mérite de marquer le troisième essai lyonnais, en force, après s'être échappé d'un groupé pénétrant. A plusieurs occasions, il fit également valoir sa technique individuelle, notamment une passe sautée pour décaler Thibault Regard en deuxième période.

 

Les meilleurs :

Fourie, Lambey, Regard, Bonnefond, Couilloud ; Temm, Vickers, Egerton.

 

Par Sébastien Fiatte

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?