Le supplément d’âme héraultais

  • Le supplément d’âme héraultais
    Le supplément d’âme héraultais
Publié le

En infériorité numérique durant une heure de jeu suite au carton rouge de Kubriashvili, les Montpelliérains, transcendés, décrochent le bonus offensif. Et font ainsi une excellente opération dans la course à la qualification en Champions Cup, en conservant leur seconde place à un point du Leinster. Les Tarnais, fantomatiques en seconde période, ont totalement explosé. Revanche dimanche prochain… 

Le résumé

Castres porté disparu. En tête d’un point à la pause et en supériorité numérique, les Castrais prennent trois points d’avance d’entrée de seconde période (43e) et puis… Plus rien ! Le C.O s’est totalement effondré sans explication logique. Une panne mentale et physique qui peut aussi s’expliquer par le supplément d’âme de Montpellier. Supérieurs dans tous les secteurs de jeu, les Cistes ont surclassé leurs adversaires et ont même décroché le bonus offensif dans les ultimes minutes. Un succès bonifié qui permet au MHR de rester placé dans la course à la qualification en Champions Cup. Les Tarnais sont eux quasiment éliminés. 

 

Le “faux” tournant

Le carton rouge de Davit Kubriashvili (19e). Sanctionné d’un déblayage à l’épaule au visage de Thibault Lassalle, le pilier géorgien a été exclu définitivement par l’arbitre de la rencontre. Une sanction “réglementaire“, qui parait très sévère par rapport au geste du droitier. Et après avoir offert un essai au Castrais (voir ci-dessous), le MHR se tirait donc une autre balle dans le pied. En évoluant en infériorité numérique durant une heure et en sacrifiant Nemani Nadolo (remplacé par Jannie du Plessis), l’une des ses individualités les plus dangereuses. Malgré ces deux handicaps, le MHR n’explosa jamais et tenu longtemps la dragée haute aux Tarnais, avant de les doubler au score pour triompher.  

 

L’essai du match

Jessie Mogg disjoncte et Rémy Grosso en profite. A la réception d’un coup de pied de dégagement adverse sur ses vingt-deux mètres, Jesse Mogg relance sans se poser de question. L’Australien voit un intervalle s’ouvrir face à lui, entre Babillot et un autre Castrais, mais refuse inexplicablement de s’y engouffrer. A la place, l’arrière opte pour une longue passe sautée incompréhensible pour Nadolo, qui est interceptée par Rémy Grosso. L’ailier tarnais n’a plus qu’à accélérer pour garder à distance Joe Tomane et inscrire le premier essai du C.O. Mais que s’est-il passé dans la tête de Jesse Mogg, qui fêtait hier sa cinquième titularisation de la saison. 

 

L’homme du match

Le groupé-pénétrant du MHR. Auteurs de trois essais, conclus par Nagusa, Galletier et Mamukashvili, les mauls héraultais ont offert le succès à leur équipe. Une phase de jeu déterminante qui a été utilisée par les Montpelliérains derrière 90% de leurs touches, en attaque comme en défense. A noter également les matchs de grande classe de Kélian Galletier et Timoci Nagusa. Ce dernier, auteur d’une réalisation, est impliqué sur trois essais de Montpellier.                                    

 

Les meilleurs :

A Montpellier Nagusa, Galletier, Tomane, Mikautadze, Steyn, Qera, White ; à Castres Babillot, Grosso, Jelonch. 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?