Où en était le Racing à la même époque en 2015-2016 ?

  • Où en était le Racing à la même époque en 2015-2016 ?
    Où en était le Racing à la même époque en 2015-2016 ?
Publié le , mis à jour

Le champion de France vit une première partie de saison compliquée. Où en était-il la saison dernière au même moment ? Nous avons décidé de faire parler les stats.

De nouveau battu samedi dernier à domicile par les Glasgow Warriors en Champions Cup, le Racing 92 semble très mal parti pour rallier les quarts de finale d'une compétition où il a été finaliste la saison passée. Globalement, le début de saison des Racingmen est poussif que ce soit en Top 14 (8e) et en Coupe d'Europe (deux défaites en deux matchs). Une surprise pour une équipe championne de France, vice-championne d'Europe et remplie de stars.

En mai et juin dernier, le Racing 92 était tout en haut de l'affiche. Mais avait-il aussi mal débuté avant de grimper vers les sommets ? Retour sur la première partie de saison 2015-2016 des Ciels et Blancs.

 

Top 14 : dauphin de Clermont

A mi-saison en 2015-2016, le Racing occupait la seconde place du Top 14 derrière Clermont. Forts de neuf victoires en treize journées, les Racingmen faisaient preuve de solidité et remportaient des victoires importantes mais sans jamais écraser ses adversaires. Pour preuve, le Racing 92 n'a pris aucun point de bonus offensif, ni défensif en treize matchs.

Surtout son parcours à l'extérieur fût remarquable. Victorieux sur la pelouse de Toulon ou encore à Clermont, les Ciels et Blancs n'ont chuté qu'à trois reprises en sept matchs loin de leurs bases. Seule ombre au tableau, une claque reçue à Montpellier lors de la dernière journée des matchs allers (60-7).

 

 

Coupe d'Europe : un parcours sans faute

Décroché cette saison, le Racing était déjà sur la route des quarts de finale la saison passée. Victorieux des Scarlets et de Northampton lors des deux premières journées (leur premier match contre les Glasgow Warriors avait été reporté suite aux attentats du 13 novembre) avec à chaque fois le bonus offensif, le Racing avait déjà réalisé un carton plein.

 

 

2016-2017 : qu'attendre du Racing ?

Puisque chaque saison est différente, l'espoir est permis pour le Racing. Si les Racingmen venaient à être éliminés de la Coupe d'Europe avant les quarts de finale, ils pourraient se concentrer sur le Top 14 et rallier les phases finales afin de défendre leur titre. Surtout dans un championnat plus serré que jamais, une série de victoires peut permettre au champion de France de se replacer.

Mais contrairement à l'an passé, le Racing affiche des difficultés à l'extérieur. Un point négatif que les hommes de Laurent Travers et Laurent Labit vont devoir corriger s'il veulent lutter pour les premières places et pouvoir revenir dans la course aux quarts de finale sur la scène européenne.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?