Clermont domine l'Ulster

  • Clermont domine l'Ulster
    Clermont domine l'Ulster
Publié le , mis à jour

Impressionnants en première période, les Auvergnats ont battu la province nord-irlandaise (38-19). Ils se déroulent un tapis rouge vers les quarts de finale.

Le résumé

Que peut-il arriver à l'ASMCA, quand elle évolue au niveau de jeu affiché en première période ? Pas grand-chose, assurément. En position favorable dans la poule 5, les Auvergnats savaient que, en cas de victoire ce dimanche face à l'Ulster, ils mettaient un premier pied en quarts de finale. Ils l'on fait. D'abord superbement, avant de se faire peur ! Dominateurs sur tous les points d'impact et supérieurs en conquête, ils ont ensuite eu toutes les munitions, derrière, pour faire exploser l'Ulster.

Tout commença dès la première minute, par une course inversée pleine d'à propos de Toeava, titularisé à l'arrière (voir L'essai). Le récital se poursuivait par un doublé d'Abendanon, profitant d'abord d'une situation de surnombre puis servi par le pied de Lopez. Si l'Ulster tentait bien de relever la tête (voir Le tournant), le score demeurait lourd à la pause(21-0). Mais justifié.

La seconde période démarrait sur la même logique : des Nord-Irlandais qui tentaient de réagir mais Clermont, solide et tueur sur chacune de ses offensives, qui marquait en contre sur une interception de Lopez. 28-0, bonus offensif en poche à la 43e minute, il n'y avait plus de match. Du moins, on le croyait. Car les Auvergnats laissaient ensuite l'entière initiative aux Ulstermen. Beaucoup trop risqué, face à une équipe d'un tel calibre. A l'orgueil, les Nord-irlandais marquaient par Tommy Bowe (deux fois) et Iain Henderson, en force. Un frisson s'emparait alors du stade. Clermont allait-il se saborder ? Heureusement que non. Une ultime pénalité de Lopez, puis un essai de pénalité, clôturaient finalement la marque (38-19).

 

Le tournant : Clermont bétonne avant la pause

Alors qu'ils menaient largement au score (21-0), les Clermontois ont subi la réaction des Ulstermen en fin de première période. Campés sur leur ligne d'en-but, les Auvergnats ne lâchaient pourtant rien et finissaient par faire plier l'Ulster en mêlée fermée. Les hommes de Franck Azéma, qui s'étaient promis de revoir leur copie en défense (10 essais encaissés lors des deux dernières rencontres), sont passés de la parole aux actes. Ils oublieront malheureusement ces jolies dispositions en seconde période.

 

Le joueur : Rémi Lamerat

Beaucoup de joueurs auraient mérité de figurer dans cette rubrique. Davit Zirakashvili, auteur de son meilleur match cette saison tout comme Alexandre Lapandry. Camille Lopez, Arthur Iturria et Isaia Toeava furent également les auteurs de grandes performances. Mais on retiendra particulièrement la performance quatre étoiles de Rémi Lamerat. Dans un match où les Ulstermen n'ont eu de cesse de presser, au centre, la densité physique de l'ancien Castrais valait de l'or. Il a gagné tous ses impacts, a permis de jouer derrière lui et il ajoute, sur ses larges épaules, une vitesse d'exécution qu'on ne lui connaissait pas.

 

L'essai : Toeava comme une bombe

Dès la première minute, sur un lancement de jeu après touche sur les quarante mètres de l'Ulster, Parra touchait immédiatement Fofana, venu en position d'ouvreur. Le trois-quart centre interntional bénéficiait alors de trois appels : Lamerat et Toeava, plein gaz à hauteur, et Lope placé daans leur dos. C'est finalement le All Black qui était servi par une passe sautée. Il déchirait immédiatement le rideau défensif nord-irlandais, se présentait face à Tommy Bowe et éliminait l'ailier nord-irlandais d'un amour de crochet. Toeava finissait entre les poteaux. Superbe.​

 

Les meilleurs

Toeava, Lamerat, Lopez, Parra, Lapandry, Iturria, Zirakashvili ; Pienaar, Henderson, Bowe, Ah You.

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?