La Rochelle à sens unique

  • La Rochelle à sens unique
    La Rochelle à sens unique
Publié le , mis à jour

Grâce à sa victoire bonifiée face à Grenoble (40-3), La Rochelle confirme devant son public sa très bonne forme actuelle et se retrouve leader ex-aequo avec Clermont.

Le résumé

Dès le début de la rencontre La Rochelle montre des intentions de jeu. Les Grenoblois commettent des fautes dans leur camp. Holmes en profite donc pour ouvrir le compteur de La Rochelle. Sur cette bonne lancée, les Rochelais mettent du punch. Belle percée de Balès et Lacroix. Les Jaune et Noir décalent grand côté sur Murimurivalu qui termine dans l'en-but en bout de ligne. Mais jeu déloyal de Hunt qui lui donne un coup d'épaule pour le mettre en touche. Double peine pour Grenoble. Jaune pour Hunt et essai de pénalité (10-0). Wisniewski et ses hommes arrivent à jouer du côté de La Rochelle et arrive à décrocher une pénalité sur un plaquage haut de Jammes. L'ouvreur greneblois ouvre le score de son équipe (10-3). Le FCG en veut encore mais n'arrive pas à franchir. Ils sont dans les 22 mètres rochelais sans arriver à prendre de point. Au contraire, La Rochelle profite de l'indscipline de son adversaire. Holmes continue son sans-faute au pied. Les Rochelais mènent 16 à 3 à la pause. La Rochelle entame parfaitement sa deuxième mi-temps. Dans les 5 mètres grenoblois, les intentions y sont mais les Rochelais sont trop gourmands et n'arrivent pas à concrétiser. Grenoble est dominé en mêlée, forçant l'arbitre à user du jaune sur Coulson après plusieurs mêlées écroulées. Coup de génie de Botia. Balès éjecte pour son centre, lancé, qui casse le plaquage de McLeod et marque entre les poteaux (23-3). Grenoble n'a pas dit son dernier mot et arrive à jouer dans le camp de La Rochelle. Pénalité accordée, mais Bosch qui est entré quelques minutes avant, commet une grosse faute en tapant en ballon mort. S'en suit un festival de points pour La Rochelle. Lacroix offre le bonus offensif aux Jaune et Noir. Sur un lancement de jeu, Botia allonge la passe pour son ailier, qui mystifie Mignot avec un cadrage-débordement dans son couloir des 5 mètres. À 5 minutes du coup de sifflet final, Gourdon martyrise un peu plus Grenoble en marquant le quatrième essai de la rencontre. Holmes transforme, et signe un 100 % au pied. Murimurivalu se permet même de claquer un drop, peu académique certes, dans la dernière minute faisant gonfler le score 40-3. Pour Grenoble, les valises du trajet retour sont pleines.

 

L'action : Lacroix passe la cinquième

À l'heure de jeu, sur un lancement de jeu rochelais, le centre Botia allonge la passe pour son ailier, qui mystifie Xavier Mignot avec un cadrage-débordement dans son couloir des 5 mètres. Gabriel Lacroix inscrit son cinquième essai en deux matchs et confirme son statut de meilleur marqueur d'essais en Top 14 avec dix essais.

 

Le joueur : Victor Vito

Coupable d'un vilain geste avec son plaquage à retardement à l'épaule sur son vis-à-vis et compatriote néo-zélandais Rory Grice à la 57ème qui lui vaudra un carton jaune, Victor Vito a livré un match plein. Offensivement il a crée des brèches dans la défense iséroise et s'est toujours montré présent au soutien, défensivement il a annihilé les velleités offensives du FCG. Depuis quelques matchs, le double champion du monde est en train de prendre la dimension du championnat et le championnat en train de prendre conscience qu'il tient là un phénomène.

 

Les meilleurs :  À La Rochelle : Eaton, Gourdon, Vito, Balès, Murimurivalu, Lacroix, Holmes.

À Grenoble : Farrell.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?