Bonnefond : « Une frustration à la hauteur de ma motivation »

  • Bonnefond : « Une frustration à la hauteur de ma motivation »
    Bonnefond : « Une frustration à la hauteur de ma motivation »
Publié le , mis à jour

Paul Bonnefond, centre et ancien Castrais s'apprêtait à disputer sa première rencontre de Top 14 de la saison en tant que titulaire avant la décision prise de reporter le match face à Pau. Il partage ses sentiments.

Comment le groupe lyonnais a-t-il réagi à l’annonce tardive du report de cette rencontre ?

C’était vraiment une grande surprise pour nous.Personne ne s’y attendait avant le match.Mais en arrivant sur le terrain, nous avons vu que tout n’était pas bâché et qu’une partie était gelée.Je ne pense pas que les Palois l’aient fait exprès mais ils n’ont peut-être pas pris toutes les précautions.En tout cas, c’est vraiment dommage de faire le voyage à vide après la grosse préparation effectuée pendant la semaine et trois jours de déplacements. Et retrouver une date dans le calendrier pose un problème supplémentaire.

 

Pour vous qui vous apprêtiez à disputer votre première rencontre de Top 14 de la saison, l’amertume doit être encore plus vive…

Je ne cache pas que c’est une grande frustration personnelle. Elle est à la hauteur de ma motivation. J’avais enfin l’occasion de faire partie de cette équipe en championnat.Elle était compétitive, en plus, avec l’objectif de faire un résultat à l’extérieur. J’attendais ce moment depuis longtemps et j’avais une grande envie. C’est rageant car je n’ai aucune garantie quant au fait que je jouerai ce match quand il sera reporté ou bien celui du Racing 92 avant. Mais je ne peux en vouloir à personne, à commencer par l’arbitre.

 

Quel était le discours du staff à votre encontre avant cette première titularisation ?

Après le premier bloc européen, au cours duquel j’avais réalisé de bonnes performances, le coach m’avait dit que je jouerai en Top14 car je le méritais. Cela ne s’était pas concrétisé.Au terme de la deuxième parenthèse en Coupe d’Europe, il m’a demandé si j’étais prêt et j’ai répondu que je me sentais bien.J’étais 24e homme contre Bordeaux-Bègles et il avait décidé de me faire débuter à Pau.J’espère que ce n’est que partie remise car j’ai vraiment l’intention de prouver que j’ai encore le niveau du Top14.

 

Comment gérez-vous le fait d’avoir été écarté de la rotation jusqu’à présent ?

Je m’y attendais vu que le club était prêt à me libérer l’été dernier et qu’il y avait eu Rudi Wulf et Théo Belan de recrutés. Je savais que je partais en cinquième position dans la hiérarchie et que je n’étais pas dans les petits papiers.Mais je n’ai jamais baissé les bras pour autant.Il me paraît indispensable de garder un comportement et un investissement exemplaires en toutes circonstances pour n’avoir aucun regret et se donner le maximum de chances.Après, le choix revient toujours à l’entraîneur…La période actuelle me montre que j’ai tout de même réussi à le faire changer d’avis.

 

Vous allez basculer sur la Coupe d’Europe désormais. Cette compétition vous porte chance au point que vous êtes le meilleur marqueur d’essais du club cette saison, avec quatre réalisations…

Oui, c’est ma bouffée d’oxygène et de plaisir. Cette compétition m’a permis de m’exprimer et de me rassurer sur mon niveau.Quand tu ne joues presque pas, tu en viens à douter de toi.C’est agréable de faire partie intégrante de l’équipe qui va tenter d’aller chercher la qualification. Elle va être dure à décrocher car cela passe par un succès chez les Ospreys.Mais nous allons jouer le coup à fond.

 

Savez-vous de quoi sera fait votre avenir, vous qui êtes en fin de contrat en juin prochain ?

Vu la maigreur de mon temps de jeu, je me doute qu’il n’y aura pas d’offre de prolongation de la part du Lou.Je suis donc en recherche active d’un nouveau challenge au sein duquel je pourrais avoir du temps de jeu et m’épanouir. Car c’est la finalité de notre métier d’évoluer sur le terrain.

Vincent Bissonnet
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?