Carcassonne crucifie Bourgoin

  • Carcassonne crucifie Bourgoin
    Carcassonne crucifie Bourgoin
Publié le , mis à jour

Les visiteurs ont marqué l'essai de la gagne à la dernière minute, enfonçant des Berjalliens qui perdent encore des points précieux pour le maintien.

Bourgoin 19 - 20 Carcassonne

Par Sébastien Fiatte

 

Résumé de la rencontre

Sur sa première action offensive, Carcassonne marquait un essai d'école. Après avoir tenu le ballon patiemment, les visiteurs voyaient Antoine Lescalmel adresser une passe au pied à son arrière, Benoît Jasmin (5-0. 5e). Sur sa première action offensive, Bourgoin était pénalisé dans un ruck. Mais le demi de mêlée, Carol Raynaud, provoquait bêtement son homologue, Fabio Da Silva, et l'escarmouche se transformait en bagarre générale. A quatorze contre quartorze, Bourgoin passait un 10-0 à son hôte, l'ouvreur, Bouillot, envoyant son ailier, Coux, à l'essai, sur une copie presque conforme de l'essai carcassonnais (10-5. 14e). Sur une feinte d'école, Lescalmel marquait entre les perches mais la botte de Silago permettait au CSBJ de garder le score à la pause (16-12).

Au retour des vestiaires, l'arrière isèrois sortait Carcassonne du bonus (19-12, 50e). Les efforts des Audois étaient récompensés par trois points de Lescalmel (68e). Au sortir de dix dernières minutes tendues, Bourgoin parvint à contenir les offensives adverses jusqu'à cette ultime pénaltouche sur la sirène. Treize Carcassonnais poussèrent pour entrer dans l'en-but. Les Berjalliens se laissèrent emporter. Il sera dur de se relever.

 

Le fait du match

Absents des débats à Colomiers, les Berjalliens avaient retrouvé le niveau minimum d'engagement et d'agressivité requis. Après cinq minutes d'observation, la bagarre générale sembla réveiller les Ciel et Grenat. Loin d'être toujours parfaits, ils eurent au moins le mérite de se battre jusqu'au bout et profitèrent longtemps des errements des visiteurs, capables du meilleur comme du pire. Mais leur incapacité à tuer le match leur coûta cher.

 

L'action de la rencontre

Après avoir réduit le score par une pénalité de Silago, les Berjalliens repartaient à l'attaque depuis leur camp. Une percée de Léonard Vignon, puis une course d'Aviata Silago, les ramenaient dans le camp adverse. Un décalage sur l'aile gauche et une passe après contact de Sébastien Bouillot permettaient au CSBJ de s'approcher de la ligne. Après avoir tenté de passer en force, la balle sortait pour l'ouvreur berjallien. Il adressait alors une passe au pied à Jeff Coux. D'abord trompé par le rebond, ce dernier voyait l'arrière adverse, Benoît Jasmin, trompé à son tour au moment d'aplatir dans l'en-but, et marquait au terme d'une action d'envergure.

 

Le joueur de la rencontre

Auteur de deux belles inspirations sur les deux premiers essais carcassonnais, Antoine Lescalmel fut un peu plus en difficulté en deuxième mi-temps, à l'image de son équipe. Mais il sut marquer les points qu'il fallait pour rester dans le coup.

 

Les meilleurs

Coux, Perez-Galeone, Barrière, Bouillot, Puyo, Silago ; Etien, Lescalmel, Roidot, Tuinukuafe

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?